3 raisons d’aller voir Life, un thriller de science-fiction au casting détonnant

Qu’adviendra-t-il lorsque nous rencontrerons la première forme de vie extraterrestre ? Dans Life, une équipe de 6 scientifiques installés à bord de la Station Spatiale Internationale s’apprête à faire cette découverte et leurs recherches leur dévoileront bientôt tout le potentiel et le danger qu’elle représente.

Life : un thriller spatial

Entre les récentes découvertes de la NASA et le succès rencontré par les derniers films du genre tels que Interstellar, Passenger et Gravity, l’espace n’a pas fini de nous faire rêver. Hollywood l’a bien compris et nous propose de découvrir une nouvelle épopée extraterrestre, au cœur de la station spatiale internationale. Réalisé par Daniel Espinosa (Enfant 44), Life à de quoi vous rendre claustrophobe : comme nous le promet la bande-annonce, le film semble suivre ses héros alors qu’ils jouent au chat et à la souris dans dans l’ISS, sans échappatoire. Un cadre qui ne va pas sans rappeler les derniers blockbusters à succès américains partageant la même intrigue et notamment, la saga « Alien » dont le sixième opus sortira cette année.

 

Un hommage à la science-fiction américaine

Cette comparaison avec le chef-d’œuvre de Ridley Scott, Espinosa s’en défend en inscrivant son film dans « la longue tradition américaine » qu’est la science-fiction héritée du film noir. En effet, Life devrait parvenir à se distinguer des sagas auxquelles on le compare déjà : optant pour une vision pessimiste de l’avenir, Espinosa a souhaité s’adapter à son époque et la vision chaotique qu’ont bien souvent ses spectateurs du monde qui les entoure. Ce choix, il l’a expliqué à l’AFP en déclarant : «(…) Les jeunes, aujourd’hui vivent dans un monde si chaotique qu’ils ne pensent pas beaucoup à ce qui pourrait se passer dans dix ans, encore moins 100 ans » . Une vision du monde qu’Espinosa a appliqué jusque dans le cadre de son histoire : loin d’imaginer un futur lointain pour ses héros, il situe son film dans un avenir proche avec un scénario à peu près plausible écrit par le duo de scénaristes Rhett Reese et Paul Wernick (Deadpool).

 

Jake Gyllenhaal, Ryan Reynolds et Rebecca Ferguson dans l’espace

Si, comme l’ont souligné les critiques américaines, le synopsis peut rappeler d’autres films, le casting lui, a de quoi épater. Ryan Reynolds donne la réplique à Jake Gyllenhaal, Rebecca Ferguson et Hiroyuki Sanada. L’ensemble du casting semble avoir fait mouche puisque leur travail d’équipe a déjà été salué par de nombreux critiques et spectateurs du film en avant-première.

 


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux