Jeux, bagarres, rires, pleurs, dans la cour de récréation, les enfants forment des groupes. Certains sont considérés comme des meneurs, d’autres sont mis de côté ou victimes d’agressions par les autres. Le fait d’être en groupe est décrit par les enfants comme étant une force. Les enseignants et surveillants observent ces comportements tous les jours pendant les récréations.

1
COMMENTEZ

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
First Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
First
Invité
First

Oui,les instits sont des nuls, ils faisaient des aller et venues dans la cour sans rien surveiller.
C’est une honte.L’education nationale n’est pas digne de s’appeler ainsi, il faut la renomer instruction publique.
Pour le travail qu’ils font ,ils sont bien assez payés,il faut deduire leurs absence pour greve de leur salaire.