Portrait de David Joris, Kunstmuseum de Bâle.

Un peintre embrassait un de ses tableaux en le rénovant

Les Époux Arnolfini ou encore L’Agneau mystique figurent parmi les œuvres les plus adulées de Jan van Eyck. Certaines personnes nourrissaient une adoration si forte pour ce second tableau que, lors des travaux de rénovation sur le polyptyque en 1550, Jan van Scorel, peintre du XVIe siècle, couvrait littéralement le tableau de baisers. 

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de