— Anneka / Shutterstock.com

Miyazaki attaque au sabre quiconque souhaite modifier ses films

Gare à vous si vous osez retoucher un film de Miyazaki ! Car, en effet, en 1997, lorsque la société de production Miramax a obtenu les droits de diffusion de Princesse Mononoké en Amérique du Nord, il y avait une grande règle. Miyazaki ne souhaitait surtout pas que la société réédite son film, comme il est coutume de faire en Amérique pour les films étranges. La société voulait réduire les 133 minutes originelles à seulement 90 minutes. Pour être bien sûrs de se faire comprendre, le réalisateur et son producteur ont envoyé aux dirigeants de Miramax une épée de samouraï avec pour seul message : « Pas de coupures ». Message entendu et compris, la société américaine a sorti Princesse Mononoké en entier sans l’avoir réduit.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments