12 298 personnes connectées

Prenez les rênes d’une armée de vers de terre dans Worms, cette saga culte du jeu d’artillerie

Soldat ver, il est temps de sortir de terre (au sens propre) et de prouver que vous êtes le meilleur ! C’est en tout cas ce que propose depuis 1994 Worms, la plus connue des licences du jeu d’artillerie. A la tête d’un escadron de petits vers, vous devez éliminer ceux de votre adversaire sans voir vos héros tomber au combat. Tous les moyens sont bons pour terminer votre mission, surtout les plus drôles.

L’histoire des Worms commence en 1994. Andy Davidson, jeune programmeur, crée dans le cadre d’un concours Total Wormage, un jeu prévu pour l’Amiga où les fameux vers se font déjà la guerre. Il ne remporte pas le concours, mais est persuadé que le jeu peut marcher. Il envoie le projet à plusieurs éditeurs sans succès jusqu’à ce qu’il rencontre le studio Team17 (qui a développé tous les jeux de la saga). Emballé par le concept du titre, le studio achète les droits pour développer et éditer Worms, le premier jeu de la série.

worms-ecran-armes

Depuis leurs premiers pas sur Amiga, les Worms ont connu plusieurs générations de jeux, des générations correspondant aux différents moteurs de jeux et aux graphismes utilisés. Les petits vers ont ainsi traîné leurs ventres roses sur 17 consoles différentes. Parmi les opus les plus connus de la saga, on retrouve Worms Armageddon, Worms Open Warfare ou encore Worms 4 : Mayhem.

Graphiquement, Worms est surtout connu pour son style très cartoon généralement réalisé en 2D. Les vers possèdent des expressions faciales exagérées, ont des mains et évoluent dans des univers colorés semblant sortis de dessins animés. Cependant, quelques opus de la saga ont été également développés en 3D sans pour autant enlever le style cartoon de ses personnages ras de terre. Un choix artistique qui rend le jeu accessible à tous quel que soit son âge et qui correspond à son gameplay, lui aussi à la portée de tous.

Une partie de Worms se déroule au tour par tour et suit toujours le même système. A chaque tour, un ver est désigné : c’est avec lui que vous agissez. Vous disposez de 30 secondes pour définir sa position et son action. Vous pouvez dans un premier temps déplacer votre ver vers la gauche ou vers la droite et le faire sauter.

Dès que la position du ver est définie, vous pouvez choisir l’arme qu’il va utiliser pour frapper. Cela va de la simple pichenette au mouton explosif téléguidé en passant par un bazooka, une batte de base-ball ou un coup de poing enflammé. Il est également possible d’effectuer différentes actions via les objets utilitaires du jeu : corde pour gagner en hauteur, jet-pack pour vous déplacer plus vite, tourelle automatique pour vous défendre…. A vous alors de bien viser pour faire mouche et blesser, voire éliminer les vers adverses avant qu’une menace inattendue ne s’occupe de vous.

worms-3D

Car Worms, ce n’est pas qu’un gameplay facile à prendre en main et des soldats tout roses, c’est avant tout un jeu où l’humour siège en bonne place. L’endroit où il s’exprime le plus est d’ailleurs l’arsenal des vers avec des objets complètement fous mais terriblement dévastateurs comme le blitz bovin, la bombe banane, la mythique sainte-grenade ou super-mouton, le mouton volant qui explose au visage de vos ennemis.

Certains opus vont même plus loin et vous permettent de créer vos propres armes, comme par exemple un raid aérien de papier toilette. Et si ce ne sont pas ces armes à mourir de rire qui terrassent vos vers, c’est la map qui s’en chargera ! Au bout d’un certain nombre de tours, le niveau de l’eau monte menaçant vos vers de noyade s’ils ne se sont pas entretués. Bref, il faut être rapide et stratège pour gagner même si Worms est avant tout pensé pour vous faire rire, que vous soyez seul ou à plusieurs.

worms-combat

Complètement folle tout en étant jouable par tous, Worms est une licence phare du jeu vidéo. Ses héros ras de terre ont peut-être détruit quelques amitiés sur le champ de bataille, mais leur style inimitable en a marqué plus d’un. Réunissant à la fois de nombreuses options pour les joueurs, une facilité de prise en main et une sacré dose d’humour très anglais, les Worms se sont imposés comme les rois du jeu d’artillerie. Méfiez-vous donc quand vous arrivez sur le champ de bataille, un Worm pourrait vous frapper à coup de mouton téléguidé ou de raid banane !