12 103 personnes connectées

Les écrans révolutionnaires de demain seront inspirés des feuilles végétales et des toiles d’araignée

La nature a souvent inspiré les créations de l’Homme. Ce sont aujourd’hui les araignées et plus particulièrement leurs toiles qui attisent la curiosité d’une équipe de chercheurs. Ces physiciens comptent améliorer les écrans des smartphones ou encore le domaine des énergies renouvelables grâce aux propriétés de résistance et d’élasticité du fil de soie créé par ces petites bêtes. DGS vous en dit plus sur ces recherches épatantes. 

Les chercheurs ont réussi à utiliser les propriétés du fil de soie créé par les araignées, et des feuilles végétales dans des domaines qui nous touchent tous ! En effet, les toiles d’araignée sont aussi résistantes que l’acier et aussi flexibles que le caoutchouc. Ainsi, les feuilles nervurées et le fil de soie ont été « testés sur des millions d’années par la sélection naturelle » et sont donc sûrs.

invention-toile-araignée

Les physiciens ont donc transposé ces capacités naturelles à des outils du quotidien. Les feuilles végétales présentent une structure en nervures qui peut inspirer des électrodes à destination de cellules solaires, de sources de lumière et de chauffages transparents. Ainsi, le dispositif pourrait servir efficacement au transport d’énergie et à tout le domaine de l’énergie renouvelable.

Les toiles d’araignée sont bien connues pour leur capacité à piéger des insectes. Les chercheurs se sont donc inspirés de ces dernières pour un dispositif optoélectronique. L’équipe souhaite faire évoluer les écrans de nos smartphones en créant une nouvelle génération d’écrans tactiles, durables et flexibles. L’architecture s’appuierait sur la souplesse importante de la toile, de sa transparence, de sa résistance et de son uniformité.

toile-araignée

nervure-feuille

Les scénarios expérimentaux ont été très concluants et les chercheurs se disent surpris par la performance des dispositifs. Le système inspiré de la toile d’araignée est par exemple capable de s’étirer jusqu’à 25 % par rapport à sa taille d’origine sans perte de performance et jusqu’à 100 % avec des pertes minimes. D’après les chercheurs, « aucun autre réseau d’électrodes ne peut être étiré à plus de 10 % ».

Les chercheurs sont très confiants sur l’avenir de leurs systèmes : les coûts faibles et le processus de fabrication très simple rendent leurs inventions très rentables.

toile-goutte-eau

toile-eau

 

La nature est vraiment le meilleur des ingénieurs ! Et nos chercheurs rivalisent d’imagination pour transposer les créations naturelles à des procédés utiles pour la société. Chez DGS, nous sommes impressionnés de voir que les toiles d’araignée peuvent servir dans tant de domaines. On se souvient de ce fil de soie synthétique inspiré de ces petites bêtes et utilisé dans le textile ou la chirurgie. Et vous, pensez-vous que les innovations futures doivent encore plus s’inspirer de la nature ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux