13 501 personnes connectées

Ces lumières énigmatiques qui apparaissent dans le ciel sont le fruit d’un phénomène qui n’a rien de paranormal

Un mystérieux rayon lumineux se mouvant à travers les nuages a été aperçu dans le ciel au-dessus de Greenwood, petite ville des États-Unis. Certains ont affirmé y voir la preuve de la présence d’extraterrestres, d’autres, les effets d’un jeu de lumière ou encore le passage d’un avion. Mais qu’en est-il vraiment ? SooCurious vous en dit un peu plus sur ce phénomène encore mal connu.

Ce rayon lumineux est en fait un phénomène rare et encore peu connu, un « jumping sundog », dérivation du « sundog« . Le terme scientifique français est parhélie, et désigne un phénomène optique lié à celui du halo solaire, mais aussi un terme littéraire pour désigner le pâle reflet de quelque chose ou de quelqu’un. Ce phénomène se manifeste par l’apparition de deux images du soleil, placées horizontalement de part et d’autre de celui-ci donnant l’impression qu’il y a trois astres solaires.

Ce phénomène n’est pas récent, et il est rapporté dans des écrits datant de l’Antiquité par les Romains qui connaissaient les « trois soleils ».

Vädersolstavlan, peinture suédoise du XVIIe siècle relatant un parhélie en 1535

fvmkrgyledvpc0mudpmp

Les parhélies sont associés aux halos de lumière, solaire et lunaire, phénomènes optiques causés par des cristaux de glace contenus dans les nuages cirrus ou cirrostratus et plus spécifiquement à une altitude de plus de 6 000 mètres. Lorsqu’il fait froid, ces nuages peuvent contenir des millions de cristaux de glace de forme hexagonale, et lorsque la lumière de la Lune ou du Soleil passe dans l’atmosphère, elle se réfracte d’une manière particulière à travers les cristaux, formant un cercle autour de l’astre.

Plus précisément, il faut que la lumière se réfracte à 22 degrés minimum pour créer un halo. Plusieurs couleurs sont pliées à des angles différents, c’est pourquoi le bord intérieur du halo lumineux est légèrement rouge tandis le bord extérieur affiche une teinte plus bleutée. Il a été dit que les halos étaient des signes avant-coureurs d’un orage, car les cirrus et cirrostratus apparaissaient très souvent avant un gros orage ; mais ils peuvent aussi apparaitre sans orage.

 

Un halo lunaire

Halo-lunaire

Si les cristaux sont répandus aléatoirement dans les nuages, un cercle complet apparait autour de l’astre, le halo. En revanche, si les cristaux s’enfoncent dans l’air verticalement, ils refléteront la lumière horizontalement, donnant naissance au sundog. Plus le Soleil est haut dans le ciel, plus les sundogs ou parhélies sont éloignés de celui-ci. Les parhélies peuvent techniquement apparaitre n’importe où dans le monde et à n’importe quelle saison, mais ils sont plus fréquents dans les région polaires du fait des cristaux de glace et de la basse altitude des nuages.

Les sundogs sont généralement rouges lorsqu’ils sont au plus près du Soleil, et se déclinent en dégradés de jaune, orange puis bleu au fur et à mesure qu’ils s’éloignent. Les parhélies peuvent aussi apparaitre autour de la Lune, mais dans ce cas le terme employé est parasélène (moondog), phénomène encore plus rare et qui requiert les mêmes conditions que pour un parhélie pour apparaitre, même s’il est moins visible.

 

Un moondog

www.paranormal-encyclopedie

Un jumping sundog (parfois leaping ou dancing sundog) est un phénomène bien plus rare et bien moins connu. D’après la NASA, un parhélie dansant arrive lorsqu’un éclair change le champ électrique au-dessus des nuages comportant les cristaux de glace reflétant la lumière. Cette altération provoque le mouvement des cristaux et leur changement d’orientation, ils renvoient donc la lumière différemment.

Le parhélie qui était immobile il y a peu donne maintenant l’impression de « sauter » ou de « danser » dans les nuages.
La NASA ajoute que, peu après, le champ électrique se remet en place, suivi par les cristaux, et le parhélie redevient immobile avant de disparaitre.

3-sundogs

Halo_-_Falköping_-_Sweden_2003

2-sundogs

1-sundogs

parhelio

sundogs_1597

Ce phénomène est aussi impressionnant que sublime. Les jeux de lumières naturelles sont assez époustouflants bien que peu connus, et il est très difficile de croire qu’ils ne sont pas créés par la main de l’Homme. Et vous, aimeriez-vous observer ce genre de phénomènes, ou cela vous effraie-t-il ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux