13 303 personnes connectées

6 romans de science-fiction accessibles à tous qui ont marqué les générations

6 romans de science-fiction accessibles à tous qui ont marqué les générations

La lecture de romans de science-fiction peut en rebuter certains. Si ce n’est pas par manque d’intérêt pour le genre, le lecteur peut trouver repoussante la complexité scientifique que l’on attribue à ces bouquins. Qu’à cela ne tienne ! Il existe pourtant des romans de SF qui demeurent accessibles et que nous vous faisons découvrir dans cette petite sélection.

 

LE MEILLEUR DES MONDES DE ALDOUS HUXLEY

meilleur-des-mondes

Si le seul mot « science-fiction » provoque chez vous une réaction épidermique, alors Le Meilleur des mondes saura vous convenir, puisque son auteur lui-même, Aldous Huxley, ne voulait pas voir son oeuvre étiquetée sous ce genre non-noble. Pourtant ne lui en déplaise, son roman est bien techniquement une oeuvre de science-fiction, même si sa portée transcende tous les genres confondus. On y découvre en effet une société future utopique qui pour aussi monstrueuse qu’elle puisse paraître fonctionne parfaitement et fait le bonheur de tous ses membres. Le Meilleur des mondes est une réflexion cynique et désabusée sur l’humanité, et sa limpidité ne le rend que plus accessible, et marquant.

 

LA PLANÈTE DES SINGES DE PIERRE BOULLE

planete-singes

La Planète des singes de Pierre Boulle a eu droit à de nombreuses adaptations cinématographiques, mais peu d’entre elles respectent l’idée originale du roman. Le narrateur de l’histoire y voyage jusqu’à l’étoile Bételgeuse à bord d’un vaisseau spatial et découvre une planète ressemblant étrangement à la Terre. À sa surface, les humains vivent à l’état sauvage et ce sont les singes qui y tiennent la civilisation… Le roman de Pierre Boulle semblerait presque ne pas être de la science-fiction, bien qu’il en présente les caractéristiques, tant son histoire a la forme d’une parabole très accessible qui nous fait relativiser la place de l’être humain.

 

2001 L’ODYSSÉE DE L’ESPACE D’ARTHUR C. CLARKE

odyssee-espace

Si 2001 L’Odyssée de l’espace est le film, réalisé par Stanley Kubrick, faut-il le rappeler, qui a permis au cinéma de science-fiction de gagner en respectabilité, c’est aussi un roman d’une concision étonnante écrit par le romancier et physicien Arthur C. Clarke, par ailleurs scénariste du film. Et contrairement au film, le propos du livre est plus explicite, ce qui ne fait pas pour autant perdre à l’histoire de son intérêt bien au contraire : le livre nous apprend que David Bowman voyage effectivement à travers le temps et l’espace, et qu’après son étude minutieuse par les extraterrestres, ces derniers en font un être supérieur, même si on peut toujours s’interroger sur les motivations derrière tout cela…

 

LA MACHINE À EXPLORER LE TEMPS DE H.G. WELLS

machine-wells

H.G. Wells est reconnu comme l’un des premiers auteurs de science-fiction « moderne », puisqu’il a notamment écrit La Guerre des mondes dès 1898 ! Cependant La Machine à explorer le temps est un autre monument de son oeuvre, posant pour l’une des premières fois le thème du voyage dans le temps et ce, d’une manière qui ne laisse la place à aucun paradoxe ou autre problème complexe à s’en arracher les cheveux. La Machine à explorer le temps est en effet une compilation de tableaux oniriques qui, même aujourd’hui, près de 120 ans après leur publication, continuent de marquer avec leur étonnante simplicité.

 

NÉMÉSIS D’ISAAC ASIMOV

asimov-nemesis

Isaac Asimov a écrit de nombreuses oeuvres de science-fiction remarquables qui ont durablement influencé le genre, comme son célèbre Cycle des Robots ou encore Fondation. Cependant, si vous êtes novice en science-fiction on vous conseille son Némésis qui, pour aussi fantaisiste qu’il puisse paraître, avec son étoile cachée et ses voyages à une vitesse supérieure à celle de la lumière, est parfaitement crédible d’un point de vue scientifique ! L’auteur-physicien ne perd d’ailleurs jamais une occasion d’expliquer les principes fondamentaux qui régissent l’oeuvre, rendant encore plus impressionnant ce que raconte l’oeuvre avec ce côté  » cela paraît incroyable mais c’est réellement possible « .

 

LES CHRONIQUES MARTIENNES DE RAY BRADBURY

chroniques-martiennes

Plus question de réalisme scientifique ici, mais ce n’est pas un problème bien au contraire. Traversées de fantômes martiens et d’hallucinations magnifiées, Les Chroniques martiennes, cet ensemble de nouvelles oniriques écrites par Ray Bradbury et compilées sous la forme d’un roman, se permet une liberté totale avec la réalité scientifique pour mieux raconter comment l’invasion par les humains de leur planète provoque l’extinction des Martiens. Mélancolique et pourtant léger, le texte de Bradbury se lit avec une facilité déconcertante et prouve qu’autant que Mars, la science-fiction n’est pas qu’un univers aride et sait être incroyablement sensible.

 

Ces romans cumulent bien des avantages : s’ils constituent un bon moyen d’entrer dans le genre qu’est la science-fiction, ils n’en sont pas moins des chefs-d’oeuvre et donnent un petit aperçu de toute la diversité du genre. On espère que ces oeuvres pourront permettre à certains de se familiariser avec la science-fiction, mais aussi que leur lecture sera une source de réflexion et surtout, d’évasion.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux