12 720 personnes connectées

Des chercheurs découvrent une protéine capable de bloquer le virus du Sida dans du corail australien

proteine-anti-sida-corail-une

Des chercheurs affirment avoir découvert une protéine anti-VIH qui bloque l’infection du virus. La particularité de cette découverte : cette protéine se trouve dans certains coraux d’Australie. DGS vous explique les détails de cette avancée.

Dans une étude, des chercheurs du National Cancer Institute affirment avoir découvert une nouvelle protéine capable de bloquer l’infection du virus du Sida. Ces chercheurs ont découvert la molécule dans un endroit inattendu : des coraux situés au nord de l’Australie. Les résultats de l’étude ont été présentés lors du congrès Experimental Biology 2014 qui a eu lieu fin avril.

La découverte a eu lieu un peu par hasard, lorsque les scientifiques menés par le professeur Barry O’Keefe ont identifié lesdites protéines dans un banc de corail de l’océan Pacifique. Il explique : « C’est toujours exaltant de découvrir une nouvelle protéine, que personne n’a jamais observée. Le fait que cette protéine semble bloquer une infection par le VIH – et d’une manière totalement nouvelle – rend cela vraiment excitant. »

proteine-anti-sida-corail1

Bien plus que leur provenance, ce qui rend ces protéines intéressantes est leur efficacité contre le virus du Sida : l’équipe de chercheurs explique qu’elles sont capables de bloquer le virus dès les premières heures de l’infection. Ce qui signifie que ces molécules sont potentiellement capables d’empêcher le VIH de pénétrer dans les lymphocytes T et de les contaminer. Le professeur Koreen Ramessar explique : « Nous avons découvert que les cnidaires se fixent sur le virus et l’empêchent de fusionner avec la membrane des lymphocytes T. Le mécanisme est totalement différent de ce qu’on a observé avec les autres protéines ; nous pensons donc qu’elles ont un mécanisme d’action unique. »

Contrairement à d’autres traitements, cette protéine ne pousserait pas le virus à y devenir résistant. Pour l’instant, la découverte semble ravir les chercheurs, mais il faut encore passer à des phases de tests plus poussées pour connaître les éventuels effets secondaires de cette protéine et l’étendue de ses capacités.

proteine-anti-sida-corail3

Source : Solent News

 

proteine-anti-sida-corail4

On espère vivement que cette protéine apportera de nouveaux moyens pour contrer la maladie et que des médicaments ou des vaccins seront fabriqués à partir de ces coraux. Au bureau, on imagine déjà le jour où un sérum efficace sera inventé, ce sera certainement un tournant dans l’Histoire moderne… Pensez-vous que le remède contre le Sida sera découvert dans un avenir proche ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux