13 920 personnes connectées

Pourquoi toutes les planètes sont-elles rondes ?

Pourquoi toutes les planètes sont-elles rondes ?

Savoir pourquoi les planètes sont rondes reste l’une des questions existentielles que l’on se pose. Contrairement à certaines interrogations, il existe une explication plausible et scientifique expliquant la forme sphérique des planètes connues de la galaxie.

En y regardant de plus près, à l’exception peut-être de Saturne avec ses anneaux, toutes les planètes et la plupart des satellites connus sont de même forme : ronds. Pourquoi autant d’uniformité et de rationalité dans un univers semblant pourtant si vaste et mystérieux ?

Des exoplanètes

La réponse se trouve dans la loi de gravitation universelle d’Isaac Newton au XVIIe siècle : deux particules matérielles s’attirent et la force d’attraction est proportionnelle à leur masse et à l’inverse du carré de leur distance.

Pour faire plus simple : dans chaque corps solide ou liquide, toutes les particules sont attirées vers un seul et même point appelé centre de gravité. Plus les objets sont proches les uns des autres et plus ils sont lourds, plus ils ont de chances de s’attirer. Ce phénomène porte le nom d’accrétion.

L’ACCRÉTION À LA BASE DE LA NAISSANCE DES PLANÈTES ? 

Un pulsar (étoile à neutrons) entouré de décombres qui peuvent par la suite former des planètes

À L’ORIGINE, LES PLANÈTES N’ÉTAIENT QUE DES PETITS AMAS

Au départ, il s’agissait de petits amas, parfois poussiéreux ou rocheux. Puis leur masse a augmenté jusqu’à devenir des planétoïdes. Continuant de grandir et grossir, certaines sont alors devenues suffisamment grosses pour être appelées planètes. C’est effectivement par l’accrétion, il y a 4,5 milliards d’années que les planètes se sont formées.

Sur la surface de la Terre, tous les corps sont attirés par la masse de la planète en son centre. Ce phénomène provoque la pesanteur et la chute des objets à la verticale. En d’autres termes, la force de gravitation ne nous permet pas seulement de conserver les pieds sur terre, mais elle confère également cette forme sphérique à la planète.

QU’EN EST-IL POUR LES CORPS CÉLESTES OÙ IL N’Y A PAS DE PESANTEUR NI DE GRAVITÉ ?

La planète naine Pluton

Tout corps céleste suffisamment massif évolue naturellement dans un état d’équilibre dit hydrostatique. En l’absence de rotation, l’attraction donne à la masse une forme parfaitement sphérique.

CETTE RÈGLE NE PEUT PAS S’APPLIQUER AUX COMÈTES OU ASTÉROÏDES

Cette règle par exemple ne peut s’appliquer à un astéroïde ou une comète, car le noyau n’est pas assez conséquent. Il en va de même pour un caillou : il sera trop petit et la force d’attraction ne sera pas suffisante pour vaincre et déformer la roche.

En revanche, certains satellites comme la Lune, mais aussi le Soleil, certaines étoiles ou encore quelques planètes naines massives et dont le rayon est supérieur à 500 km, peuvent prendre une forme tout aussi ronde que les grosses planètes du Système solaire.

 

Y A-T-IL UNE CHANCE POUR QUE LA FORME DIFFÈRE OU CHANGE ? 

Les planètes du Système solaire

Cela fait maintenant plus de 4,5 milliards d’années que la plupart des planètes connues sont nées. Depuis, leur forme n’a guère changé. Mieux, leur déformation est même très minime. Cela est dû à la bonne répartition de masse garantissant une cohésion et une grande stabilité. De plus, la rotation à vitesse constante équilibre les forces de gravité envers les corps plus gros, comme le Soleil par exemple.

Pour obtenir des planètes de formes différentes, il faudrait qu’une autre force d’attraction plus puissante, fasse son apparition non loin du Système solaire. Suivant sa position dans l’univers et sa proximité avec les planètes existantes, celle-ci pourrait attirer la matière vers elle, donnant alors aux planètes, des formes géométriques différentes.

EXISTE-T-IL DES EXCEPTIONS ? 

Pour tout dire, la Terre est une exception car elle est sensiblement aplatie aux pôles et légèrement plus large au niveau de l’équateur. Cela est dû à sa rotation sur elle-même : la force centrifuge provoque cette distorsion. En effet, cette force a tendance à repousser les matières vers l’extérieur, de façon perpendiculaire à l’axe de rotation.

LA TERRE EST SENSIBLEMENT APLATIE AUX PÔLES

La surface de la Terre n’est pas totalement lisse. La gravité y est suffisamment dosée pour ne pas nous écraser au sol et pour laisser naître les montagnes. Sur Saturne, le phénomène est encore plus visible. Ses pôles sont très aplatis. Ce phénomène se retrouve en fait sur un grand nombre de planètes, d’étoiles et même sur des trous noirs.

Concept d’artiste d’un trou noir

L’univers pourtant si mystérieux semble obéir à des règles pré-établies. Rien ne paraît être laissé au hasard, au contraire, tout à l’air minutieusement calculé et millimétré. L’Homme en a déjà percé quelques secrets, néanmoins, il en reste l’une des énigmes de tous les temps.

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux