12 115 personnes connectées

12 personnages complètement déjantés de jeux de combat que vous allez adorer incarner

On oublie les grands combattants pleins de muscles et leurs enchainements venus des arts martiaux. Dans cette liste, on y trouvera que des fous qui se battent avec des styles bizarres et inattendus. La plupart ont des problèmes mentaux, d’autres bougent bizarrement et ont une apparence improbable, mais dans tous les cas, ils offrent tous une nuance différente de l’étrange. Voici certains des personnages de jeux vidéo les plus dingues que l’on connaisse !

Zappa – Guilty Gear

combat-dingue-zappa
Évidemment, un personnage entre le zombie et le possédé qui se bat en se penchant en arrière aura sa place dans notre liste. Combattant dans un état proche du coma, il invoque des esprits et des démons pour se battre et fait des bruits très dérangeants à chacune de leurs apparitions. À la base un homme avec un bon fond, il est possédé par l’esprit d’une femme qui a l’air tout droit sortie d’un film d’horreur. Un match basique de Zappa inclura au moins trois fantômes, un chien de l’enfer et une épée géante qui sort de nulle part alors qu’il vous hurle dessus. Il dépasse le morbide pour passer dans l’incompréhensible et le folklorique. Un personnage clairement à part qui ne vole pas sa place dans notre liste !

 

Gon – Tekken

combat-dingue-gon
Des personnages inattendus dans Tekken, il y en a. Mais en 1997 sort Tekken 3, et avec, arrive Gon, tout droit sorti de l’univers du manga du même nom de Masashi Tanaka. Gon est un bébé tyrannosaure et possède une force titanesque même s’il n’est pas plus haut que vos genoux. Sa petite taille le rend difficile à atteindre et il aime profiter de chaque opportunité pour vous frapper avec son crâne indestructible. Il a des petits bras et ne peut pas attaquer très loin, mais il contrebalance ça avec une autre attaque : il vous pète dessus ! À la fois complètement folle et hilarante, l’arrivée de Gon dans la série Tekken a marqué les esprits pour toujours. On en rigole encore.

 

Necro – Street Fighter

combat-dingue-necro
L’histoire de Necro nous laissait pourtant à penser qu’il aurait une vie normale. Il grandit à Moscou et se fait manipuler par un autre personnage pour qu’il rejoigne un culte secret. Une fois fait, il est le sujet d’expériences malsaines qui vont le transformer en mutant. Résultat ? Necro a des membres élastiques presque désarticulés et a le pouvoir de s’électrocuter. Une sorte de mélange entre Dhalsim et Blanka, un projet digne du docteur Frankenstein et sûrement le personnage le plus étrange de la série. C’est déjà perturbant de le voir se battre comme un monstre, mais attendez de l’entendre chanter lorsque vous serez en train d’agoniser à ses pieds.

 

Zack – Dead Or Alive

combat-dingue-zack
Un homme n’est pas forcément la première image qui vient en tête lorsqu’on parle de Dead or Alive. Mais celui-là est un cas vraiment à part. Alors qu’est-ce qui rend ce DJ si unique et pourquoi mérite-t-il sa place dans cette liste ? Le moins que l’on puisse dire, c’est que Zack est un jeune homme qui aime prendre soin de son apparence. Il change souvent de couleur de cheveux et enfile des costumes turquoise, vert fluo ou dorés. Si la diversité de l’arc-en-ciel ne lui suffit pas, il se déguise en alien ou en clown. Plus que flamboyant, Zack est véritablement déjanté ! Constamment optimiste, cela ne l’empêche pas de vous rouer de coups tout en rigolant. Un personnage déroutant qui mélange l’humour au malsain.

 

Voldo – Soul Calibur

combat-dingue-voldo
Pour ce qui est du design, Voldo remporte la palme du plus troublant et pervers. Son style de combat dansant l’est tout autant : vous ne saurez jamais de quel côté va venir l’attaque. Derrière le costume se cache un homme aveugle d’une cinquantaine d’années qui fait des bruits étranges pendant toute la durée du combat. Et il ne faut guère s’attarder longtemps sur son costume entre le dominateur sadomasochiste et le tortionnaire pour comprendre qu’à l’intérieur comme à l’extérieur, Voldo est bel et bien l’un des personnages les plus dingues du jeu vidéo !

 

Mokujin – Tekken

combat-dingue-mokujin
Au moment de choisir un personnage, un pantin de bois n’est pas la première idée qui nous vient à l’esprit. Son corps lui donne un aspect assez ridicule, mais ses deux grands yeux rouges et son nez le rendent vraiment effrayant ! Cette ambivalence se retrouve dans son style de jeu. Il n’invente rien lui-même, mais copie les techniques d’autres personnages et change de style à chaque match. Réellement imprévisible pour l’adversaire. Mokujin est l’un des personnages insolites les plus anciens, dans la réalité comme dans le jeu. Fabriqué à partir d’un arbre de plus de 2000 ans, il s’est réveillé pour venir combattre les ténèbres. Logique, non ?

 

Ferra & Torr – Mortal Kombat

combat-dingue-ferratorr
Un personnage deux en un ! On en ferait presque une pub. Quoique le style de Ferra et Torr passerait mal chez la plupart des gens. La taille de Torr lui donne une force titanesque et l’agilité de Ferra lui permet d’asséner des coups rapides et mortels. Les deux sont recouverts de morceaux de métal tranchants et de piques, attention à ne pas s’y frotter de trop près ! Ferra utilisera même ses griffes pour blesser Torr, vous laissant face à un monstre enragé. Une tactique plus que surprenante qui inclut Ferra & Torr dans notre liste des personnages déjantés.

 

Dampierre – Soul Calibur

combat-dingue-dampierre
Dampierre est très spécial. C’est un personnage de jeu de combat… qui ne sait pas se battre ! Avec sa personnalité très peureuse et enfantine, il lui arrive de se blesser lui-même pendant les combats (sans que cela ne vous enlève réellement des points de vie). Il a plus l’aspect d’un seigneur ou d’un dandy que d’un vrai combattant digne de Soul Calibur. Son attaque spéciale est hilarante : il raconte son histoire à l’adversaire. Ce dernier sera tellement attristé par sa vie qu’il en pleurera ! Dampierre est vraiment étrange, car il ne ressemble à aucun autre.

 

Kusaregedo – Samurai Shodown

combat-dingue-kusaregedo
Personnage atypique au style très japonais, Kusaregedo fut designé par Yasuhiro Nightow, créateur du manga Trigun. D’abord un homme cannibale, Kusaregedo s’est transformé en démon suite à sa mort. Il fut maudit d’un appétit insatiable, l’obligeant à manger tout ce qui passe et surtout des humains. Son histoire devient encore plus perturbante quand il finit par pourchasser et dévorer sa propre fille. A l’écran, Kusaregedo est énorme et son humeur entre la folie meurtrière et l’instabilité rend tous ses adversaires mal à l’aise ! Et on les comprend. Il dévore ses adversaires avec son attaque spéciale. Elle fut jugée tellement gore qu’elle a été censurée lors de la sortie internationale du jeu.

 

Lucky Chloe – Tekken

combat-dingue-chloe
Elle n’est pas effrayante, mais en revanche, elle est étrange ! Étrange à la japonaise. Si perturbante pour certains que ce personnage de Tekken 7 a fait la polémique de par son apparence kawaii et naïve. Loin de plaire à tout le monde, elle est pourtant représentative d’une part de la culture pop japonaise. Peut-être que beaucoup de personnes ont encore du mal à accepter qu’ils peuvent se faire massacrer par une blonde en lingerie rose et aux oreilles de chat, mais il faudra pourtant faire avec !

 

Sheeva – Mortal Kombat

combat-dingue-sheeva
Le monstre à quatre bras qu’est Goro était déjà bizarre, mais son analogue féminin est encore plus choquant. Sheeva, dont même un catcheur des années 80 n’oserait porter le costume, est complètement folle. Avec son look déjà très déconcertant, elle ne met pas vraiment à l’aise. Mais cela empire quand elle décide de vous foncer dessus et de vous arracher la peau. Quand on sait qu’elle est inspirée de Shiva, la déesse de la destruction de l’hindouisme, on ne se demande plus pourquoi elle est si violente. Et comme si elle n’était pas assez étrange, si vous arriviez à la faire saigner, vous remarquerez que son sang est… vert !

 

Faust – Guilty Gear

combat-dingue-faust
Le meilleur pour la fin. Un savant fou de trois mètres de haut avec un sac en papier sur la tête qui manie un scalpel géant pour découper ses adversaires. Fou ? Ce n’est que le début avec Faust. Il se déplace sur le sol comme un insecte et jette des objets plus improbables les uns que les autres : des marteaux, des robots, des tonneaux… Toutes les attaques de Faust sont complètement déjantées, bizarres et aussi marrantes qu’impossibles à réaliser pour le commun des mortels. Il peut disparaitre et réapparaitre à l’aide d’une porte magique. Il transforme sa tête en bombe pour la faire exploser sur son ennemi. Il peut utiliser son scalpel comme moyen de transport et fait pousser des fleurs de son crâne. Sans doute le personnage le plus anormal de l’histoire du jeu vidéo. Sa voix n’arrange rien, même s’il s’exprime bien mieux que la plupart des autres personnages, ce qui offre un net contraste avec son style de combat. Quelle que soit la manière dont vous jouez Faust, il aura l’air d’un grand malade ! Il est très peu probable qu’il y ait un jour un combattant plus bizarroïde que Faust.

Inexplicable, dingue, malade, déjanté. Ces personnages collent tous à cette description et c’est ce qui les a rendus inoubliables chez des milliers de joueurs. Il sera difficile de faire plus étranges que ceux listés plus haut. Pour qu’un jeu de combat soit réussi, il est indispensable d’offrir aux joueurs des personnages variés, et c’est précisément ce que ceux-là apportent à leurs jeux respectifs, au-delà de leurs aspects comiques et perturbants. Quel personnage auriez-vous rajouté à cette liste ?

Ces articles vont vous plaire

La plupart des rues au Japon n’ont pas de nom ni de numéro

— @DailyGeekShow