12 590 personnes connectées

5 jeux bien défoulants dans lesquels vous pouvez tout détruire

Image-Une-destruction

Il y a encore quelques années il n’y avait guère que Red Faction qui proposait des décors destructibles (sur Playstation 2 déjà !), mais aujourd’hui cela commence à devenir une norme, pour notre plus grand plaisir. Quoi de mieux en effet, comme dans un Battlefield, que de voir les maisons s’écrouler sous les obus des chars ou les arbres être soufflés par les roquettes d »hélicoptères ? On vous en dit plus sur ces jeux où il est possible de tout détruire (ou presque).

Battlefield :

destruction-jeu-3

Depuis Bad Company, la saga Battlefield nous habitue à des décors destructibles grâce au moteur Frosbite. C’est donc avec joie que l’on peut ravager les différentes maps. Plus que de simple événements visuels, cela est totalement incorporé dans le gameplay, et faire exploser un mur pour déloger un campeur fait donc partie intégrante des prérogatives. Cela est tellement assimilé par les joueurs que quand celle-ci est amoindrie comme dans Battlefield 4, les développeurs se retrouvent avec une multitude de plaintes sur les forums officiels.

 

Red Faction :

destruction-5

Il fut l’un des premiers jeux à proposer de la destruction massive de décors. La technologie Geo-Mod permettant de détruire pratiquement tous les décors. Elle permet par exemple de creuser des tunnels pour pouvoir prendre des chemins différents dans les niveaux. Mais la grande flexibilité du moteur rend parfois le jeu incohérent comme l’impossibilité de détruire les murs qui entourent une porte et qui importe pour la progression du niveau. On pardonne toutefois tout ceci, car pour l’époque c’était vraiment novateur, et on ne peut pas cracher sur les précurseurs d’une telle technologie.

 

Just Cause :

just-destruction

Just Cause propose ce que l’on pourrait appeler de la destruction méthodique, c’est-à-dire avec parcimonie sans rentrer dans l’outrance comme dans RedFaction et un peu moins visible que dans un Battlefield Bad Company. Le premier opus a beaucoup été critiqué pour son aspect graphique dépassé, et malheureusement la faible destruction de décors n’est pas vraiment une excuse.

 

Black :

destruction-jeu-4

Sorti en 2006 sur PS2, il s’agit à l’image de Red Faction d’un véritable jeu de destruction massive où chaque échange de coups de feu est un véritable cauchemar pour tout architecte qui se respecte. D’ailleurs ce fut vraiment un argument de vente car le jeu ne fut pas une grande réussite commerciale, il n’eut d’ailleurs jamais de suite.

 

Medieval Engineers :

destruction-jeu-2

A l’inverse des jeux précédents, Medieval Engineers propose de construire pour ensuite détruire. Le but de ce jeu étant d’élaborer un château et des armes de siège pour pouvoir le détruire. A terme, le but est évidemment de pouvoir assiéger les châteaux de joueurs ennemis en élaborant des armes de siège toujours plus inventives. Le jeu propose une gestion de la destruction assez impressionnante alors que le jeu est encore en plein développement.

Avec ces jeux, vous avez de quoi assouvir votre soif de destruction et vos instincts guerriers. Par souci de réalisme, on espère que les jeux du futur iront encore plus dans ce sens, pour pouvoir offrir toujours plus de destruction respectant les lois de la physique et de la gravité. Préférez-vous les jeux avec décors destructibles ou les jeux où tout reste debout, comme à l’ancienne ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux