12 355 personnes connectées

Lumière sur la série Hannibal, ce chef-d’œuvre du petit écran à la narration captivante

Le personnage d’Hannibal Lecter est devenu mythique. Lu et vu maintes et maintes fois, il devient difficile de faire plus intense que le roman de Thomas Harris ou plus captivant que l’interprétation d’Anthony Hopkins dans Le Silence des agneaux. Pourtant, la série parvient à faire revivre le personnage avec beaucoup plus de profondeur et avec un traitement bien plus intelligent. Retour sur une série qui vous ouvrira l’appétit !

 

La première chose qui surprend lorsque l’on commence à regarder Hannibal, c’est que l’histoire n’utilise pas le personnage qui donne son nom à la série comme protagoniste. On fait dès le départ la rencontre de Will Graham (Hugh Dancy), à la base un jeune professeur à l’académie du FBI. Recruté par Jack Crawford (Laurence Fishburne) dans une unité spécialisée dans la traque de criminels en étudiant leurs comportements et la mise en scène de leurs meurtres. En analysant une scène de crime, Will parvient à rentrer dans l’esprit du tueur grâce à une empathie hors du commun. Pour ne pas briser son esprit fragile, Jack lui affecte un psychiatre, le docteur Hannibal Lecter (Mads Mikkelsen).

 

cs-hannibal-main

cs-hannibal-murder

 

Le principe de placer le personnage principal en second plan est un concept connu de la littérature. Comme le personnage de Jay Gatsby est d’autant plus mystérieux, car il est vu de l’extérieur à travers les yeux de Nick Carraway, le narrateur de The Great Gatsby, la série utilise ici la même technique pour grandir le personnage d’Hannibal à travers les yeux de Will. Bien entendu, n’importe quel spectateur sait qui est véritablement Hannibal : un tueur en série cannibale. Alors que les autres personnages voient en Hannibal un docteur respectable et érudit, le spectateur sait que ce n’est qu’une façade, une armure qui participe à son aura, mais qui ne révèle pas sa vraie nature.

 

cs-hannibal-cuisine1

cs-hannibal-cuisine

 

Hannibal est donc dans la série un psychiatre respecté qui doit être le garde-fou de Will alors qu’il enquête sur les tendances violentes et meurtrières des pires tueurs en série de la région. Mais étant donné qu’Hannibal est le pire d’entre eux, il peut se servir de ce qu’il apprend à travers ses séances avec Will pour avoir un coup d’avance sur la police. De son côté, Will s’imprègne de plus en plus des meurtriers, les comprend, finit par apprécier leurs méthodes et est de plus en plus fasciné par la personne d’Hannibal qui semble être le seul à pouvoir le comprendre. Une complicité se tisse petit à petit entre les deux alors qu’Hannibal hésite à laisser tomber sa garde pour inclure Will dans son monde.

 

cs-hannibal-characters

 

Avec l’interprétation grandiose de Mads Mikkelsen en Hannibal, il n’est pas difficile de comprendre la fascination de Will à son égard. Plus qu’un simple tueur en série, il incarne le raffinement et l’érudition, la beauté et la réussite. En réfléchissant à la manière avec laquelle il allait aborder ce personnage déjà joué de façon époustouflante par d’autres acteurs dans le passé, Mikkelsen souhaite lui apporter une dimension satanique. Non seulement il est l’Adversaire, mais Hannibal n’est presque pas humain, il est au-dessus des autres, il est Lucifer, porteur de connaissance et connaisseur de plaisirs inconnus au commun des mortels. Un concept qui sied à merveille au personnage et que l’on retrouve dans la mise en scène et l’imagerie de la série.

 

cs-hannibal-demon

 

Au-delà des nombreux épisodes qui nous font suivre des tueurs plus originaux les uns que les autres, la narration parvient à imbriquer avec précision le développement psychologique des deux protagonistes aux enquêtes alors que leurs dialogues sont parmi les mieux écrits de la télévision actuelle. Des dialogues que seuls ces deux personnages pourraient énoncer, car ils analysent des comportements humains en marge de tout le reste. Le reste du temps, le spectateur se surprend à saliver devant les magnifiques plats que prépare Hannibal. On le voit presque jamais tuer ses victimes, mais l’on sait par la mise en scène que ce qu’il présente à ses convives comme de la volaille est en fait le tueur de l’épisode précédent qu’il a pris au piège grâce aux informations de Will.

 

Le fait que Will Graham soit plus proche de Hannibal Lecter qu’il n’y parait est un thème qui revient depuis toujours dans la franchise, mais le traitement de la série pousse le concept bien plus loin avec des acteurs captivants dans leurs rôles. Une écriture impeccable et une cinématographie épurée font d’Hannibal l’une des séries les plus agréables à regarder même si on pourrait regretter quelques longueurs. Avez-vous déjà eu envie de manger l’un des plats d’Hannibal Lecter ?

Ces articles vont vous plaire

L’akée est un fruit qui doit se manger bien mûr. Autrement, ses toxines vous rendront gravement malade ou vous tueront

— @DailyGeekShow