12 715 personnes connectées

11 robots conçus grâce au biomimétisme, cette technique qui s’inspire de l’ingéniosité de la nature

Depuis de nombreuses années, les Hommes créent des robots de plus en plus sophistiqués et performants. Certains sont à l’image de l’humain à un tel point que c’en est troublant. Mais les Hommes s’inspirent aussi de la nature quand ils fabriquent des robots : on appelle cela le biomimétisme. Plusieurs prototypes possèdent des caractéristiques animales étonnantes. Le DGS vous présente certains de ces plus beaux spécimens.

Il semble que depuis quelque temps, les animaux et les insectes sont une source réelle d’inspiration pour la fabrication de robots. Les prototypes développés ont soit une ressemblance physique avec les animaux, soit ils développent leurs qualités. Si certains ont simplement pour but de divertir les humains et servent de robots de compagnie, d’autres sont créés afin de préserver l’environnement. Cette technique qui vise à s’inspirer des animaux pour fabriquer des robots se nomme le biomimétisme. Cette dernière tend à attribuer à des robots les capacités physiques d’un animal ou un insecte. Certains vont avoir de la vitesse, d’autres de la force et d’autres encore une capacité d’adaptation étonnante. Voici 11 exemples de robots qui s’inspirent des animaux dans leur fonctionnement.

 

CRAM, le robot-cafard :

robot-cafard
C’est le dernier né dans cette catégorie. Ce modèle appelé « CRAM » a le même corps qu’un cafard, mais avec une grande taille. Il reprend les qualités propres au cafard, à savoir une extrême résistance et une façon de se déplacer étonnante. En effet, cet insecte est capable de s’infiltrer dans des espaces confinés et peut aller vite. Le but de ce robot-cafard est de faire des missions de recherche et de sauvetage. Les chercheurs de Berkeley ont effectué des tests avec de vrais cafards en laboratoire afin de voir quelles étaient les capacités réelles de cet insecte. A partir de là, le robot a été conçu.

 

Le robot-araignée :

visu-robot-2Ce n’est pas nouveau, les araignées ont des qualités exceptionnelles dont une capacité d’adaptation folle. Le robot en question ressemble beaucoup à une araignée, même s’il a six pattes au lieu de huit. Le modèle se déplace de la même façon et ses pattes sont articulées. La grande qualité de ce robot réside dans le fait qu’il peut continuer à se déplacer, même s’il a une patte endommagée ou cassée. Les chercheurs ont trouvé un moyen pour qu’il se déplace malgré ce handicap, ce qui est fort.

Un homme n’est vieux que quand les regrets ont pris chez lui la place des rêves.

— John Barrymore