13 764 personnes connectées

Assistez aux duels épiques de Beyblade, cette série d’animation qui met les toupies à l’honneur

beyblade-une2

Les toupies, loin d’être démodées, ont fait leur grand retour dans les cours de récréation et sont devenues un véritable phénomène de mode. À l’origine de ce regain de popularité, on retrouve Beyblade, une série animée de 2001 dont le succès a conduit à de nombreuses saisons supplémentaires. Ce dessin animé, qui fait la part belle à des combats de toupies endiablés, pourrait bien vous faire changer de regard sur ce jouet ancien. Alors, trois, deux, un, hypervitesse !

Au départ, et comme bien d’autres dessins animés japonais, Beyblade est un manga de Takao Aoki, publié au début des années 2000 au Japon. Forte de son succès, l’œuvre a vite été adaptée en une première saison de 51 épisodes, sobrement intitulée Beyblade, et qui reprend la trame du manga. Tyson (Takao dans la version originale) est un jeune garçon qui vit avec son grand-père. Sa passion est le Beyblade, un nouveau sport qui oppose deux adversaires dans des combats de toupies. Dans cette petite arène qu’on appelle BeyStadium, les toupies s’entrechoquent jusqu’à ce que l’une d’entre elles soit éjectée, décidant ainsi de l’issue du combat. Mais ce n’est pas tout, puisque chaque toupie possède ses capacités propres, mais surtout, un spectre : un monstre qui peut se manifester lors des combats pour déclencher des coups spéciaux hors du commun.

Tyson ne passe pas une journée sans faire de combats Beyblade contre ses amis. Un beau jour, il fait la connaissance de Kai, un beyblader à la tête d’un groupe de voyous et dont la toupie, habitée par un spectre Phénix du nom de Dranzer, est surpuissante. Battu dans un premier temps, Tyson réussira cependant à obtenir son propre spectre, Dragoon, un dragon bleu, et par la même occasion, sa vengeance contre Kai. Commence alors une grande rivalité entre les deux garçons, qui ne cesseront de s’affronter tout au long de la série. En compagnie de son nouveau rival et de deux autres beybladers, Max et Ray, mais également avec l’aide de son ami Kenny, véritable as en informatique et maintenance des Beyblade, Tyson va monter une équipe : les Blade Breakers. Ensemble, ils vont affronter de nombreuses équipes lors de divers tournois.

Ce premier arc de Beyblade laisse la part belle aux combats de toupies. Les Blade Breakers seront confrontés à des équipes venues du monde entier : les White Tigers de Chine, les All Starz des États-Unis… Chaque rencontre donne lieu à plusieurs combats Beyblade et nos héros devront à chaque fois trouver de nouvelles tactiques pour faire face à des ennemis de plus en plus puissants. Les quatre garçons ont des tempéraments très différents et il leur faudra également apprendre à travailler en équipe pour triompher des embûches qui se dresseront entre eux et le titre de meilleurs beybladers du monde. Ainsi, Tyson est passionné mais parfois un peu trop tête brûlée, Kai est un blader de génie mais aussi arrogant et distant. Ray est le plus sage et réfléchi du groupe tandis que Max fonce tête baissée et reste toujours optimiste.

beyblade-anime-characters

Cette première saison sera suivie de deux nouveaux arcs : Beyblade V-Force, soit 51 épisodes diffusés en 2002 au Japon, et Beyblade G-Revolution, 52 épisodes sur l’année 2003. Dans Beyblade V-Force, nous retrouvons les Blade Breakers un an après la première saison. Leur groupe s’est séparé mais va bientôt devoir réunir ses forces devant la nouvelle menace qui plane sur le monde du Beyblade : une obscure organisation menée par un dénommé Gideon tente tant bien que mal de voler les spectres des Beyblade afin de créer des copies encore plus puissantes que les originaux et de fonder ainsi une équipe de choc capable de battre les Blade Breakers.

Dans Beyblade G-Revolution, Tyson va constituer une nouvelle équipe pour participer pour la troisième fois aux championnats du monde de Beyblade et sera rejoint par un nouveau blader, le jeune et talentueux Daichi. Mais cette fois-ci, c’est la fédération internationale de Beyblade, la BBA, qui est menacée par Boris, un antagoniste déjà présent dans la première saison. À l’aide de nouvelles Beyblade customisées par Kenny, les garçons vont tout faire pour l’empêcher d’en prendre le contrôle. Au cours de ces deux nouveaux arcs, ce ne sont pas seulement les toupies de nos quatre héros qui ont changé : Tyson, Kai, Max, Ray et Kenny ont tous vu leur design évoluer au fil des saisons.

beyblade-grevolution Depuis la série originale de Beyblade, plusieurs sagas ont pris le relais, notamment la saga des Beyblade Metal, composée de Beyblade Metal Fusion, Beyblade Metal Masters et Beyblade Metal Fury et diffusée pour la première fois entre 2009 et 2012. Nous retrouvons cette fois des protagonistes différents ainsi que de nouvelles toupies. Cependant, la série a su conserver les éléments qui ont fait son succès : la rivalité entre Gingka, le nouveau héros, et Kyoya, n’est pas sans rappeler celle de Tyson et Kai. Dans Beyblade Metal Masters, nous revivons également les championnats du monde avec les équipes de bladers venus des quatre coins du globe, comme c’était déjà le cas dans la série originale. Comme toujours, les valeurs telles que l’amitié, la cohésion et le travail d’équipe sont mises en avant. Le fait d’avoir créé toute une galerie de nouveaux personnages apporte un réel vent de fraîcheur à la franchise et permet ainsi de la renouveler.

À partir de 2012 est lancée Beyblade Shogun Steel, la suite de la saga des Beyblade Metal, qui se déroule sept ans après Beyblade Metal Fury. Cette fois, le lien est directement fait avec la saga précédente puisque le nouveau protagoniste, Zyro, a reçu sa toupie des mains de Gingka lui-même. Avec ses amis, parfois d’anciens adversaires, Shinobu, Eight, Kite et Ren, il va se rendre dans la ville de Bey Metal City où il devra affronter des adversaires coriaces et puissants. Une fois encore, on ne change pas une équipe qui gagne ! On retrouve ainsi le traditionnel tournoi de Beyblade mais aussi des ennemis malintentionnés, prêts à utiliser les toupies à de mauvaises fins. Le scénario reste simple mais efficace, permettant aux fidèles de la première heure de retrouver ce qui les avait séduits dans la série originale, mais aussi d’accrocher de nouvelles générations de spectateurs, grâce à des combats de Beyblade toujours plus spectaculaires. Depuis avril 2016, une nouvelle saga intitulée Beyblade Burst, reprend d’ailleurs les mêmes ficelles avec encore une fois, une nouvelle génération de personnages.

beyblade-metalfusion

Beyblade n’échappe pas à la règle des licences qui cartonnent auprès des enfants et à l’instar de Pokémon ou de Yu-Gi-Oh, elle fut rapidement déclinée en une multitude de produits dérivés. Et évidemment, l’objet phare de la gamme reste la fameuse toupie. Comme dans le dessin animé, il en existe de toutes sortes et chacune excelle plus ou moins en attaque, défense, équilibre, endurance… Toujours pour coller au plus près du dessin animé, il est également possible de customiser ces jouets en changeant de lanceur, d’anneau défensif, etc. Vous pourrez aussi retrouver des mini Beystadiums qui vous permettront de reproduire les combats épiques de Tyson et ses amis. Il existe même de véritables tournois, où des bladers passionnés s’affrontent comme dans leur série favorite !

La licence Beyblade a également eu droit à quelques adaptations en jeux vidéo, plus ou moins réussies. Vous pourrez ainsi reproduire les combats du dessin animé sur PlayStation, GameCube, Wii, PSP, DS… La plupart de ces portages vous proposent de customiser vos toupies afin de trouver la combinaison ultime et l’utiliser dans des duels endiablés. Malheureusement, la jouabilité est parfois complexe. Reste cependant le plaisir de retrouver tous les personnages qui ont marqué l’histoire de la saga ainsi que leurs inoubliables coups spéciaux !

beyblade-jeuxvideo

 

Depuis les années 2000, la série Beyblade connaît un succès retentissant dans le monde entier. À la manière de Pokémon ou de Yu-Gi-Oh, elle a su développer son propre univers : celui des combats de toupies. Loin de se démoder, elle a su se renouveler au fil des années grâce à de nouvelles sagas mettant en scène de nouveaux héros et des Beyblade aux pouvoirs inédits mais toujours en gardant les valeurs et les éléments forts qui ont fait sa gloire : duels endiablés, rivalité, amitié et esprit d’équipe. Rassurez-vous, les toupies ont encore de beaux jours devant elles !

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux