13 652 personnes connectées

Découvrez Assassination Classroom, ce manga complètement déjanté qui ne pouvait venir que du Japon !

Yusei Matsui nous présente en 2012 l’une des histoires les plus déjantées de ces dernières années. Dans notre réalité, une créature qui ne ressemble à rien d’autre arrive de nulle part et détruit la majorité de la Lune. La Terre risquerait de subir le même sort à moins qu’une classe spécifique d’un lycée japonais parvienne à le tuer en secret avant que le reste du monde découvre son existence.

 

Assez rapidement, le manga s’est hissé au top des ventes japonaises, atteignant la septième place du manga le plus vendu de l’année six mois après la sortie du premier tome. Commence alors une pluie de nominations pour Yusei Matsui et son oeuvre. Le mangaka était loin d’être un inconnu puisque son premier manga n’était autre que Neuro : Supernatural Detective, vendu à plus de quatre millions d’exemplaires, chiffre atteint par Assassination Classroom en à peine quelques mois. Depuis, le manga est devenu une véritable franchise avec son adaptation en anime et même en plusieurs films et en jeux vidéo développés par Bandai Namco.

 

cm-classroom-manga

 

Alors que tout se passe normalement sur notre bonne vieille Terre, une gigantesque explosion détruit 70 % de la Lune. Notre satellite a maintenant la forme d’un croissant de lune pour toujours et alors que la NASA tente d’expliquer ce mystérieux phénomène, une créature surpuissante se fait connaître du gouvernement japonais. Elle explique que d’ici un an, la Terre sera également détruite par ses soins et qu’il n’y a rien qu’ils puissent faire pour l’arrêter. Rien, à part ceci : si le gouvernement veut sauver le destin de la planète, il va falloir le laisser travailler en tant que professeur dans une classe de lycée.

 

cm-classroom-creature

 

Mais attention, pas n’importe laquelle : il faut que ce soit la classe 3-E du lycée Kunugigaoka et personne ne sait pourquoi. Avec la promesse qu’il ne blessera pas les étudiants, le gouvernement accepte (sans de toute façon réellement avoir de choix). Une fois avec ses nouveaux élèves, la créature leur apprend les matières habituelles, mais aussi et surtout… l’art de l’assassinat. Avec le but ultime de finir par le tuer. Le gouvernement de son côté offre l’équivalent de 100 millions de dollars à quiconque y parviendra. Cela dit, la nécessité et l’envie de sauver la planète en plus de la récompense gouvernementale, la tâche s’avère impossible.

 

cm-classroom-class

 

Non seulement la créature possède tout un tas de pouvoirs tous plus impressionnants les uns que les autres comme la régénération de ses cellules, mais elle peut surtout se déplacer à Mach 20 (le X-15, l’avion de chasse le plus rapide de l’histoire ne peut même pas atteindre Mach 7). Et puisqu’elle ne peut pas être blessée par des moyens conventionnels, le gouvernement a développé des balles spécialement conçues pour détruire la créature, mais ne blessant pas les humains. Au-delà de ça, la créature s’avère être un très bon professeur et beaucoup d’élèves s’y attachent de plus en plus, rendant l’exécution plus difficile.

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Yusei Matsui ne manque pas d’imagination pour élaborer une intrigue pareille avec de telles prémices. Le plus grand mystère reste l’origine de la créature. Est-ce que cela restera un mystère jusqu’à la fin ? Est-ce un projet du gouvernement depuis le début ? On pourra le découvrir qu’en poursuivant l’aventure complètement déjantée de Assassination Classroom. Aviez-vous déjà entendu parler de ce manga atypique ?

Par , le 21 décembre 2015