13 007 personnes connectées

15 anecdotes sur The Legend of Zelda qui vous dévoilent les secrets du plus courageux des héros

Que vous ayez déjà joué à l’une de leurs aventures ou non, vous connaissez tous Link et Zelda, les héros emblématiques de la saga The Legend of Zelda. Véritable monument du RPG, la série fait vibrer les joueurs depuis ses premiers pas en 1987. Mais saviez-vous que Link est inspiré d’un héros de Disney et que la Tri-Force est un vrai symbole historique ? Alors préparez-vous à être surpris avec ces anecdotes surprenantes sur la plus culte des sagas de Nintendo. 

  1. Link est gaucher

anecdote-zelda-gaucher

Cela ne vous a peut-être pas sauté aux yeux, mais dans tous les jeux, Link tient bien son épée de la main gauche et son bouclier de la main droite. Il est cependant devenu droitier le temps d’un jeu : Twilight Princess sur Wii (car la majorité des joueurs tiennent la Wiimote de la main droite). Par contre, il est gaucher dans la version GameCube du même jeu.

  1. Le premier jeu sorti est en réalité le dernier

anecdote-zelda-chronologie

Si vous voulez jouer de façon chronologique aux jeux Zelda, sachez que le premier jeu, The Legend of Zelda sur NES, est en réalité le dernier de l’histoire. En bonus, il prend part dans un monde alternatif où Link n’a pas battu Ganondorf dans Ocarnia of Time. Pas facile donc de suivre l’histoire du jeune Link !

  1. Zelda est inspirée d’une star et en a inspiré une autre

anecdote-zelda-princesse

La plus célèbre des princesses est intimement liée aux stars. Son nom serait en effet inspiré de celui de Zelda Fitzgerald, femme de l’écrivain F. Scott Fitzgerald (l’auteur de Gatsby le magnifique). Son prénom a aussi inspiré une star dans les années 90 : Robin Williams qui, en fan de Nintendo, a nommé sa fille Zelda en référence au jeu vidéo.

  1. Link est le frère de Mario

anecdote-zelda-miyamoto

Oui, cette phrase est insensée mais vraie. Link et Mario sont nés de l’imagination du même homme, à savoir Shigeru Miyamoto. Théoriquement, ils sont donc frères.

  1. C’est Peter Pan qui a inspiré Link

anecdote-zelda-peter-pan

Une tenue verte, des fées tenant compagnie au jeune héros et des oreilles pointues, ça ne vous rappelle rien ? Eh oui, c’est bien le Peter Pan de Walt Disney qui a inspiré Shigeru Miyamoto pour créer le personnage principal de la saga.

  1. Il est possible de battre certains monstres en leur criant dessus

anecdote-zelda-cri

Link ne s’exprime qu’en faisant des cris, alors pourquoi ne pas offrir aux joueurs l’occasion de tuer des monstres en leur criant dessus. C’est le cas dans le premier Zelda, où vous pouvez tuer les Pols, ces créatures qui ressemblent à des lapins, en leur criant dessus via le micro de votre manette. La notice du jeu vous incitait d’ailleurs à le faire en précisant que les Pols détestaient le bruit. Attention, cette anecdote n’est valable que si vous avez une Super Famicom (soit la Super Nes japonaise).

  1. Vous auriez pu créer vos propres donjons à explorer

anecdote-zelda-donjon

A l’origine, The Legend of Zelda premier du nom devait être sur disquettes. Celles-ci avaient un peu d’espace libre : les joueurs auraient pu utiliser cet espace pour créer leurs donjons et les partager. Cependant, c’est le format cartouche qui fut choisi pour le jeu, l’idée de création de donjons fut donc abandonnée.

  1. La voix de Link est en réalité celle d’une femme

anecdote-zelda-voix

Beaucoup de vos personnages masculins préférés sont doublés en japonais par des femmes. Link n’échappe pas à la règle : c’est la seiyu Fujiko Takimoto qui a poussé le fameux « Hyyaaaaaaaah » que vous entendez dans Ocarina of Time et dans Majora’s Mask. La doubleuse est aussi connue pour avoir incarné Taki dans SoulCalibur et Mewtwo dans l’anime Pokémon.

  1. Il existe une salle secrète dédiée à un fan dans A Link to The Past

anecdote-zelda-salle

Vous avez rodé A Link to The Past et vous en connaissez tous les moindres recoins ? Mais connaissez-vous la Super Secret Room ? Accessible seulement après avoir surmonté une série de pièges, celle-ci a été créée simplement pour offrir à un fan l’occasion de voir son nom apparaitre dans le jeu via un concours organisé par Nintendo Power Magazine. Si vous arrivez jusqu’à cette salle, vous verrez ainsi apparaître le nom de Chris Houlihan.

  1. Le premier jeu a « changé » de nom en Europe et en Amérique du Nord

anecdote-zelda-hyrule-fantasy

Chez nous, le premier jeu de la série s’appelle tout simplement The Legend of Zelda. Toutefois, ce nom a été raccourci par rapport à celui sorti au Japon. Le vrai nom du jeu est The Legend of Zelda : The Hyrule Fantasy.

  1. La série Twin Peaks a inspiré le scénario du jeu Link’s Awakening

anecdote-zelda-link-awakening

Quel est le rapport entre Link’s Awakening et Twin Peaks me direz-vous ? Un petit nombre de personnages, des identités marquées et un décor simple. Ce sont tous ces éléments qui ont inspiré Takashi Tezuka, le créateur du jeu. En bonus, quand le jeu a été créé, la série était très populaire.

  1. Tingle est une star au Japon

anecdote-zelda-tingle

Petit, vert et plutôt étrange, Tingle est l’un des personnages les moins appréciés de la licence… en tout cas en Europe et aux Etats-Unis. Au Japon, Tingle est un personnage très populaire à tel point qu’il a même eu droit à ses propres jeux dont il est le héros, des jeux sortis principalement sur Nintendo DS.

  1. La Tri-Force est inspirée d’un symbole japonais

anecdote-zelda-triforce

Avec ses 3 triangles représentant la Force, le Courage et la Sagesse, la Tri-Force est l’un des emblèmes les plus connus du jeu vidéo. Il est pourtant inspiré d’un symbole ayant réellement existé : le Mitsuuroko, qui signifie Les 3 écailles du dragon et qui était l’emblème du clan Hojo, puissante famille du 13e siècle.

    14. Vous pouvez voir la tombe de Link dans un Final Fantasy

anecdote-zelda-tombe

Oui, Link est mort (désolé pour le spoil) mais sa tombe n’est pas à Hyrule. Vous pouvez la voir dans la version japonaise et dans le remake américain de Final Fantasy premier du nom, précisément à Elfheim.

15. Link n’a parlé que 2 fois sur l’ensemble des jeux

Vous savez tous que Link n’est pas très bavard. Pourtant, il a bien eu l’occasion de parler à 2 reprises. Les premiers mots qu’il a prononcés sont « Come On » que vous avez pu entendre dans l’épisode Wind Waker et si Link était joué comme personnage du mode Co-op. Il a eu l’occasion de parler une deuxième fois dans le jeu Twilight Princess : il disait « Giddy-up » quand il appelait Epona.

 

Elle a beau exister depuis les années 80, la saga The Legend of Zelda n’a pas fini de nous révéler tous ses secrets. Inspirations variées, secrets de conception et petites anecdotes ont bâti la légende de Link et Zelda. Héros légendaire de Nintendo, le brave guerrier à la tenue verte n’a pas fini de nous surprendre.

Ces articles vont vous plaire

Seuls 50% des 1,8 million d’enfants atteints du VIH/Sida ont accès au traitement dont ils ont besoin.

— @UNICEF_france