12 262 personnes connectées

3 raisons d’aller voir Premier Contact, un film de science-fiction grandiose

UNE-ARRIVAL

D’étranges vaisseaux extraterrestres en lévitation à quelques mètres du sol sont apparus à différents endroits du globe. Veulent-ils nous nuire ? Veulent-t-ils coopérer ? Dans l’optique d’éviter tout malentendu, une équipe d’experts composée de la linguiste Louise Banks est mobilisée par l’armée afin de comprendre la raison de leur venue. Face aux nombreux désaccords et réactions que suscite leur présence, l’équipe d’experts doit trouver des réponses vite si elle veut éviter un conflit mondial et mettre en péril le sort de l’humanité.

 

UNE INTRIGUE SUBTILE ET RÉFLÉCHIE

Vaisseau-interieur

Loin du schéma classique du film d’invasion extraterrestre, l’intelligence de ce film est d’une qualité qui se fait rare dans le domaine de la science fiction. Contrairement aux block-buster à l’image d’Indépendance Day qui fait des Etats Unis un gigantesque champ de bataille, ce film souligne l’importance de la communication, première arme de tout affrontement, dans un contexte apocalyptique grandissant. Il dénonce le manque de cohésion internationale, et les conséquences géopolitiques qui peuvent s’en suivre, à défaut d’être une entité mondiale. Un message d’autant plus percutant quand on prend conscience du radicalisme et de l’obscurantisme qui nous menace.

 

UN CASTING MÉTICULEUSEMENT CHOISI

amy-adams

Outre la réalisation dirigée par l’illustre Denis Villeneuve, dont les deux derniers films Prisoners et Sicario ont été couronnés de succès, se cache un casting méticuleusement choisi. Dans le rôle de Louise Banks, Amy Adams, sur qui l’intrigue du film et le sort de l’humanité reposent, qui incarne à merveille le rôle de la linguiste fragile et charismatique porte parole pacifiste d’une humanité stupide. A ses côtés, Jeremy Renner dans le rôle d’un scientifique touchant et affectueux qui en fait le partenaire idéal, et Forest Whitaker dans le rôle du colonel Weber. Une équipe de personnes humaines et humbles, qui sont susceptibles d’apporter la paix, tandis que l’armée tend à la détruire.

 

UNE RÉALISATION À COUPER LE SOUFFLE

3-raisons-premier-contact-3

Si beaucoup de personnes voient en ce film un simple long-métrage de science-fiction mettant en scène une invasion extraterrestre, la réalité est toute autre. Ce nouveau chef d’oeuvre de Denis Villeneuve que l’on pourrait également qualifier de thriller ou de mélodrame, est captivant de bout en bout. Chaque détail représente un pièce du puzzle dont le résultat n’est révélé que dans les dernières minutes du film. Une intrigue pesante parfaitement couplée d’une atmosphère étouffante, bien aidée par une somptueuse photographie. Enfin, l’alternance entre le bruit et le silence nous fait vibrer au rythme des émotions de Amy Adams, tension d’autant plus palpable quand la musique sensationnelle de Johnn Johannson résonne.

 

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Le fondateur du prix Nobel était fabricant d’armes