Partez en quête de popularité avec Tomoko, l’héroïne hors norme de l’anime WataMote

Ah le lycée… Cette période où, entre deux cours, les élèves cherchent à devenir populaires à tout prix est justement au cœur des préoccupations de Tomoko, l’héroïne de WataMote. Cet anime School Life vous propose cependant de voir le problème du coté de ceux qui sont plus timides ou qui ont un look hors normes. Ce qui tombe bien car Tomoko est vraiment spéciale. Attention, titre violent et héroïne atypique en approche !


Tomoko Kuroki est une adolescente de 15 ans pas tout à fait comme les autres. Jeune lycéenne venant d’entrer en classe de seconde, elle est une otaku fan de jeux de drague considérée par les autres comme une mojyo, c’est-à-dire une jeune fille moche, peu fréquentable et qui jamais eu de relations avec un garçon. Elle a donc en tête le projet de réaliser son rêve : devenir populaire et sortir avec un garçon. Une tache qui va s’avérer plus difficile que prévu d’autant que la jeune fille pense que ses expériences virtuelles et que les discussions sur les forums vont l’aider à devenir populaire IRL.

watamote-tomoko

Rien qu’à son titre, Watashi ga Motenai no wa dō Kangaetemo Omaera ga Warui! définit très bien le contenu de son manga. On peut le traduire par « Peu importe de quoi j’ai l’air, c’est votre faute si je ne suis pas populaire ». Mais pas de panique pour la prononciation, l’œuvre peut aussi être appelée WataMote.

D’abord publié dans le magazine Gangan Online, WataMote est un manga que l’on doit à l’auteur Nico Tanigawa. Suite à son succès sur l’archipel nippon, le manga a été adapté en animé en 2013. Cette version comporte 12 épisodes et un OAV. Puis les aventures de Tomoko sont devenues stars d’une série dérivée au format yonkoma publiée à nouveau dans Gangan Online en 2013. Cependant, c’est la version animée qui reste la plus connue et pour cause : son héroïne est vraiment marquante !

watamote-classe

WataMote met en scène un type de personnage peu répandu en tant que héros principal : les associaux. Loin des héroïnes sures d’elles, populaires ou déterminées que l’on peut rencontrer dans les School Life, la personnalité de Tomoko semble à l’extrême opposé.

Timide, renfermée sur elle-même et otaku, la jeune fille arbore un look assez sombre, propice à la moquerie et au jugement. L’anime nous rappelle à sa façon que nous sommes nombreux à avoir été comme elle à un moment donné. Vouloir changer notre image, nous faire des amis, être accepté par les autres sont autant de missions que nous avons du accomplir surtout au collège et au lycée et que Tomoko va essayer d’accomplir (avec plus ou moins de succès).

Le thème de la volonté de changer et de la colère que ressentent Tomoko face au regard des autres se retrouvent d’ailleurs de façon marquée dans l’opening de la série. Sur fond de rock/métal, Tomoko est à part, considérée comme une prisonnière de son statut de mojyo. Son apparence a beau être sombre et sale, elle tente désespérément d’arracher les chaînes qui la relient aux aprioris et à devenir populaire à tout prix.

Il faut reconnaître que la vie n’est pas tendre avec Tomoko. Elle a physiquement du mal à parler aux autres, elle est souvent malade et elle préfère s’enfermer chez elle à jouer aux jeux vidéo plutôt qu’à sortir, ce qui donne lieu à des situations tordantes. Pourtant son comportement est proche du notre quand on est introverti et c’est avec curiosité qu’on la voit évoluer dans ses tentatives de rapport avec les autres. Au delà du changement, de la popularité et de la recherche de bonheur, WataMote évoque également les difficultés de la vie au lycée et l’amitié.

watamote-garcon

Drôle dans son traitement mais profond dans les thèmes abordés, WataMote change des School life classiques aux héroïnes trop parfaites. Son héroïne donne un autre regard sur le lycée et elle parvient à nous faire rire (ou à nous faire peur) à travers les épreuves de son quotidien. A sa manière, Tomoko arrive à être mignonne et à nous conquérir. Malgré l’opinion que tu as de toi, Tomoko, tu as réussi à devenir populaire dans nos coeurs et il ne tient qu’à vous de la rencontrer.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux