Vos conversations dans les supermarchés seront bientôt épiées par un dispositif ultra-perfectionné

La célèbre chaîne de magasins Walmart vient de faire breveter un nouveau système d’écoute capable de « capturer et analyser les sons dans un centre commercial ». En d’autres termes, un système de surveillance destiné à épier les conversations de ses clients et de ses employés.

 

Un système de surveillance capable d’enregistrer les conversations des clients et des employés

Ultra-perfectionnée, cette technologie d’écoute fraîchement brevetée par Walmart se révélerait assez sensible pour détecter le bruissement des sacs plastiques et les bips sonores. Bien que l’entreprise américaine entende officiellement l’utiliser comme un système anti-vol destiné à vérifier que le nombre d’articles flashés corresponde au nombre de sacs plastiques utilisés par ses clients, les documents évoquent également un système permettant de surveiller les interactions entre clients et employés.

Pour faire simple, ce dispositif de surveillance (voir schéma ci-dessous) permettrait à la chaîne de magasin d’enregistrer les commentaires de ses clients au sujet des produits qu’elle vend. Comme le précise le brevet déposé par Walmart : « Les capteurs sonores peuvent capturer l’audio des conversations entre des clients et un employé en poste au terminal, et le système pourra ensuite analyser les conversations afin de savoir si l’employé en poste accueille les clients ».

 

Amazon utilise déjà des dispositifs similaires dans ses boutiques physiques

Walmart n’est cependant par la première entreprise du secteur à se tourner vers de nouvelles technologies destinées à sécuriser ses magasins. Depuis maintenant deux ans, le géant de la vente en ligne Amazon déploie en effet dans neuf de ses boutiques physiques plusieurs dispositifs de vidéosurveillance, qui scannent, identifient et suivent les clients durant leur parcours dans les allées du magasin.

Les boutiques Amazon en question ne comportant pas de caisses, ce dispositif va permettre de comptabiliser les produits déposés dans le panier du client, et de débiter automatiquement leur montant sur son compte bancaire. Bien que ce dépôt de brevet ne signifie pas nécessairement que Walmart mettra en place cette technologie dans ses magasins, on peut résolument s’attendre à voir ce genre de procédés se démocratiser dans les grandes surfaces dans les années à venir.

© Marco Verch/Flickr

Parmi les êtres humains, on ne reconnaît pleinement l’existence que de ceux qu’on aime

— Simone Weil