Après le cliché du 11 avril, le trou noir M87* se dévoile davantage grâce à une autre photo. Prise par un autre télescope, elle nous montre une vision plus globale de ce phénomène. 

À QUOI DOIT-ON CE CLICHÉ ?

Ce n’est pas à l’EHT que l’on doit ce cliché exceptionnel mais à un autre télescope géré par la NASA : Chandra. Ce télescope spatial a été lancé en 1999 et lui aussi a eu comme mission d’observer le trou noir supermassif qui se trouve au centre de la galaxie M87. Toutefois, Chandra ne s’est pas concentré uniquement sur le-dit trou noir.

Son champ de vision est plus large que l’EHT : il a donc pu avoir une vision plus globale. Le cliché complète donc celui présenté le 11 avril et nous donne un nouvel aperçu de ce qu’est un trou noir. Leurs observations ont été présentées en détails dans un billet posté sur le blog dédié.

QUE PEUT-ON Y VOIR ?

Sur ce cliché haut en couleurs, on peut apercevoir une petite croix marquant l’emplacement du centre du trou noir. Mais celui-ci est entouré d’une multitude d’éclats jaunes et orangés. Ces derniers font partie d’un jet de particules capté par les champs gravitationnels et magnétiques autour de M87*, ils s’étendent sur plus de 1000 années-lumière.

UN NOUVEAU SURNOM POUR M87 ?

Si l’une est un gros plan et l’autre une vision plus globale, les deux clichés de M87* sont le symbole d’une avancée remarquable. Avec cette vision plus éloignée, Chandra nous permet de mieux nous rendre compte de l’ampleur de ce trou noir.

Le cliché a d’ailleurs inspiré un professeur de langues hawaiien qui a donné un nouveau nom au trou noir : Powehi. Ce nom peut se traduire “source sombre et embellie d’une création sans fin/ infinie” mais il n’est pas officialisé par la NASA.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de