© Space Perspective

Basée à Cap Canaveral, en Floride, la start-up Space Perspective entend proposer des vols en ballon à la limite de l’atmosphère terrestre dans les années à venir pour ceux qui pourront se l’offrir.

Un vol de 6 heures

Lorsque le service sera opérationnel, jusqu’à huit passagers (plus un pilote) prendront place à bord de la capsule spatiale pressurisée Neptune juste avant le lever du soleil, depuis une plateforme du Centre spatial Kennedy. Bien que les fondateurs de Space Perspective n’excluent pas la possibilité de proposer par la suite des sites de lancement supplémentaires, notamment à Hawaï ou en Alaska.

Au cours des deux heures suivantes, un ballon de la longueur d’un stade de football soulèvera la capsule Neptune jusqu’à une altitude de 30 480 mètres, en dessous de laquelle se trouve 99 % de l’atmosphère terrestre, et où la courbure de la planète et l’obscurité de l’espace sont clairement visibles.

Disposant à son bord d’un snack-bar et de sanitaires, la capsule Neptune poursuivra son vol à cette altitude pendant deux heures supplémentaires, avant d’en prendre deux autres pour redescendre (cette dernière opération s’effectuant en libérant progressivement le gaz contenu dans le ballon). La capsule et le ballon termineront ensuite ce vol de six heures en plongeant dans l’océan, où un navire les récupérera, ainsi que les passagers.

« Les gens n’ont jamais été aussi emballés par les voyages dans l’espace »

Selon Space Perspective, ces lancements seraient réglementés par l’office des vols spatiaux de la Federal Aviation Administration (FAA), agence gouvernementale chargée des réglementations et des contrôles concernant l’aviation civile aux États-Unis. En plus des huit passagers, les vols pourraient également transporter différents instruments dédiés à la recherche (que l’on retrouvera à bord du premier vol d’essai sans équipage prévu début 2021).

Les personnes intéressées peuvent d’ores et déjà réserver leur place sur le site de la société. Bien que la grille tarifaire n’ait pas encore été dévoilée (elle devrait l’être d’ici un an), l’un des responsables de Space Perspective a déclaré que le prix du vol devrait initialement se situer aux alentours de 63 000 dollars (plus de 56 000 euros) – soit un prix 50 % inférieur à celui d’un vol suborbital à l’heure actuelle -, mais pourrait être ensuite amené à diminuer.

« Depuis le retour des vols spatiaux habités au départ du sol américain il y a quelques semaines à peine, les gens n’ont jamais été aussi emballés par les voyages dans l’espace », déclare Taber MacCallum, fondateur de la société. « Peu de projets sont plus stimulants que la possibilité de pouvoir observer notre planète depuis l’espace, et c’est ce que nous sommes en train d’accomplir. »

© Space Perspective
© Space Perspective
© Space Perspective

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de