© SkyDrive

De nombreuses entreprises ont présenté leur concept de voitures volantes eVTOL au cours de ces dernières années. Aujourd’hui, la société SkyDrive annonce qu’elle a obtenu un certificat de sécurité du ministère japonais du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme (MLIT). Elle pourra ainsi commercialiser ses véhicules futuristes à partir de 2025.

La voiture volante de la firme japonaise SkyDrive a obtenu un certificat de sécurité. C’est la première fois que le MLIT accorde un certificat de sécurité à une voiture volante. Celui-ci confirme que la conception, la structure, la résistance et les performances du véhicule répondent aux exigences nécessaires en matière de sécurité et d’environnement.

SkyDrive a présenté son premier prototype de voiture volante en 2018. L’année dernière, l’appareil baptisé SD-03 a effectué un vol d’essai avec un pilote avec succès. Doté d’un seul siège, il est propulsé par huit hélices lui procurant des capacités modestes. Dans les meilleures conditions, l’engin peut atteindre une vitesse de 48 kilomètres à l’heure. Il ne peut voler que pendant une dizaine de minutes.

La firme nippone indique qu’elle va encore améliorer ses véhicules volants eVTOL. Elle souhaite développer un véhicule doté de deux sièges d’ici 2023. En outre, son objectif est de développer le plus petit modèle de voiture volante au monde, faisant 2 mètres de haut, 4 mètres de large et 4 mètres de long. 

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de