Afin d’alerter les parents contre les violences verbales, ces jeunes de l’université de Pusan, en Corée du Sud, ont trouvé la solution : créer une poupée qui réagit aux propos dégradants, aux insultes et aux menaces en se couvrant de bleus. Ce type de violence peut affecter l’estime de soi des enfants et avoir d’importantes conséquences sur leur bien-être psychologique. Et, si elles sont moins visibles que les violences physiques, elles font tout autant souffrir.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de