Capitale du parfum, la ville de Grasse fait briller l’élégance française dans le monde entier

La France est reconnue dans le monde entier pour son sens de l’élégance et du raffinement. Haute couture, parfums, l’Hexagone est bien le pays qui influence le plus la mode et le style depuis toujours. Une ville française symbolise bien cette notion de raffinement que le monde nous envie : Grasse. SooCurious vous emmène à la découverte de la capitale mondiale du parfum.

Commune française située dans les Alpes-Maritimes (région PACA), Grasse est considérée depuis le 17e siècle comme la capitale mondiale du parfum. Son nom vient du latin « Podium Grassum » qui signifie Grand Puy (nom de la colline sur laquelle la ville est située). Cité particulièrement fleurie, elle s’étend sur 44,44 km2 et compte environ 51 000 habitants.

Grasse compte une importante réserve forestière (un quart du territoire est classé réserve naturelle communale) et des champs de fleurs sublimes (notamment du jasmin). Sa situation géographique lui permet de jouir d’un climat méditerranéen très doux et ensoleillé (très chaud en été). Si la ville en elle-même a conservé son charme originel, elle est surtout appréciée pour ses musées sur le parfum et ses créations délicates et subtiles.

Le lien entre Grasse et le parfum remonte au Moyen Âge. A cette époque, la ville est le repaire de nombreux tanneurs. Leur production est souvent exportée vers Gênes ou Pise, villes italiennes partenaires. Année après année, le cuir de Grasse acquit une belle réputation. Néanmoins, un bémol subsistait : le cuir tanné sentait mauvais (à cause du tannage avec des excréments ou de l’urine de cheval). Un tanneur de Grasse nommé Galimard eut l’idée de créer des gants en cuir parfumés dans des « bains de senteur » (eau de rose, épices).

visu-grasse-4Des gens achètent du parfum à Grasse via Shutterstock

Rapidement, cette technique prend de l’ampleur et s’impose auprès de la noblesse (Catherine de Médicis en raffolait). Les gants parfumés font de Grasse la capitale mondiale du parfum, au détriment de Montpellier et de sa Faculté de Pharmacie créatrice d’onguents.

Le parfum s’est ensuite développé avec plusieurs parfumeries (Fragonard, Molinard, Galimard), profitant des senteurs délicates de Grasse (lavande, jasmin, rose, mimosa). Aujourd’hui encore, l’industrie du parfum demeure le principal pôle industriel de Grasse. Et son statut de capitale du parfum attire les touristes chaque année.

visu-grasse-6Le musée de la parfumerie de Grasse via Shutterstock

Aujourd’hui, la ville de Grasse produit autant des huiles essentielles que des parfums plus complexes. La maison Chanel a d’ailleurs ses propres plantations de jasmin et de roses pour ses fragrances. Les principales parfumeries de la ville sont d’ailleurs ouvertes au public, qui peut découvrir comment sont créés les parfums. Il est d’ailleurs possible de concevoir son propre parfum, de la sélection des fleurs à la réalisation.

Dans le même esprit, des festivals autour du parfum et des fleurs sont organisés tout au long de l’année. Un musée de la parfumerie existe aussi et retrace l’histoire de cet art, depuis le Moyen Âge jusqu’à aujourd’hui. Enfin, les sens des visiteurs seront flattés par les couleurs et surtout les senteurs de toute la Provence, concentrées à Grasse.

visu-grasse-7Une parfumerie à Grasse via Shutterstock

visu-grasse-11La beauté de la ville de Grasse via Shutterstock

visu-grasse-5Un panorama de la ville via Shutterstock

visu-grasse-3Le cœur de la ville de Grasse via Shutterstock

visu-grasse-9La parfumerie Fragonard via Shutterstock

visu-grasse-10Les hauteurs de Grasse via Shutterstock

visu-grasse-8Un ancien distillateur de parfums via Shutterstock

visu-parfum-3

visu-parfum-2

visu-parfum-1La beauté visuelle et olfactive de Grasse a inspiré de nombreux artistes, notamment Patrick Süskind dont le roman « Le parfum » a pour lieu principal Grasse. Aujourd’hui encore, le nom de cette ville inspire le respect et invite au voyage des sens. Les parfumeries de Grasse exportent leurs créations partout dans le monde et les visiteurs viennent d’un peu partout pour découvrir ce lieu mythique. Les fleurs et leur parfum enivrant n’attirent pas que les hommes, preuve en est avec ces photos d’animaux qui apprécient l’odeur de fleurs colorées.


Chaque seconde, la Lune parcourt 1 kilomètre autour de la Terre sur son orbite, à une vitesse de 3680 km/h.

— @DailyGeekShow