En faisant fondre du permafrost, des scientifiques ont fait une découverte improbable. Ils ont mis au jour des vers vieux de plus de 40 000 ans et toujours vivants !

UNE SURPRISE VIEILLE DE 41 000 ANS

Dans le cadre d’une expérience, une équipe de biologistes a fait fondre un merceau de permafrost sibérien. Leur objectif était de mettre au jour des microbes retenus dans la glace. Cependant, ce qu’ils ont découvert est encore plus fou.

Le permafrost contenait quelques nématodes, animaux plus communément appelés vers ronds. Long d’un demi-millimètre, ces petits parasites ont été enfermés dans le permafrost il y a 41 000 ans d’après les premières estimations. Mais une autre surprise attendait l’équipe de biologistes.

Un exemple de nématode près d’un oeuf
© Wikipedia / Agricultural Research Service

UNE LONGUE « HIBERNATION »

Le plus surprenant est que les petits vers sont toujours vivants malgré leur longue sieste. Ils sont en effet revenus à la vie tandis que le gel du permafrost disparaissait. A la manière de certains animaux comme la grenouille des bois, ces vers ont donc stoppé leurs fonctions vitales en devenant prisonniers de la glace.

Si la grenouille revit au printemps grâce à la fonte des neiges, les vers ont du attendre le dégel du permafrost causé par le réchauffement climatique pour sortir de leur hibernation. Mais ils ont réussi à tenir 41 000 ans dans la glace, ce qui surprend les scientifiques car ils pourraient tenir encore plus longtemps.

SURVIVRE DANS DES CONDITIONS EXTRÊMES

D’après certains chercheurs, les vers seraient capables de supporter des températures très rudes dans tous les environnements. Tant que le permafrost est résistant, les vers peuvent survivre malgré leur prison de glace. Cette résistance hors normes laisse les scientifiques rêveurs.

Si de tels animaux ont pu survivre ainsi sur Terre, d’autres ont pu reproduire cet exploit mais sur d’autres planètes. L’hypothèse est lancée mais il faudra patienter avant de la vérifier, notamment sur des planètes jugées inhospitalières.

COMMENTEZ
3

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
LE GALLOBOULOGNEAlex Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Alex
Invité
Alex

Comment pouvez-vous mettre une photo de lombric pour représenter des nématodes ? Vous cherchez à créer un article sensation ?
Et « merceaux » à la place de « morceaux », mais relisez-vous !

ça ne donne pas envie de lire la suite, désolé…

OBOULOGNE
Invité
OBOULOGNE

La question est plus profonde que de chercher des espèces (extra-terrestre) qui serait restées prisonnières sur d’autres planètes, elle concerne plutôt ce qui pourrait être relâché, de nos jours, a partir de la fonte du Permafrosts.