© Pierre Gros. / Wikipedia

Les scientifiques ont découvert une nouvelle espèce de ver plat en France. Baptisée « Humbertium covidum », il ne s’agit pas d’une espèce autochtone, mais d’une espèce introduite depuis un pays étranger. Le petit ver représente une menace pour la biodiversité de nos jardins.

Une menace pour la biodiversité locale

Les vers de terre peuvent se révéler très utiles dans les jardins. Ils rendent le sol plus fertile en creusant des galeries et en créant une terre ameublie. Cela permet en l’occurrence une bonne aération du sol, un écoulement de l’eau optimal et un meilleur développement des racines.

En revanche, certains vers peuvent être néfastes à l’environnement. Dans son cas, Humbertium covidum menace la biodiversité locale, car il se nourrit d’animaux, comme les petits escargots, qui sont en équilibre avec l’environnement local depuis de longues années. Ainsi, la prolifération de cette nouvelle espèce dans les jardins français pourrait entraîner une diminution des productions agricoles.

Un ver introduit involontairement en France

Humbertium covidum a été baptisé ainsi car les scientifiques avaient commencé leurs travaux sur la nouvelle espèce en 2020, lorsque les laboratoires étaient fermés en raison du confinement. En outre, ils estiment que covidium est un nom approprié pour une espèce capable d’envahir le monde et venant d’Asie, à l’instar du Covid-19.

Le ver noir métallique a été repéré dans deux jardins en France, tous deux situés dans le département des Pyrénées-Atlantiques, mais séparés d’une centaine de kilomètres. Les scientifiques pensaient qu’il s’agissait d’une variante d’une espèce de vers plats plus grands. Cependant, l’analyse approfondie des spécimens a démontré qu’il s’agissait d’une espèce différente, car leur génome était complètement différent.

Les scientifiques notent que le ver plat a également été repéré en Italie (en Vénétie et à Rome) et sur l’île française de Mayotte. Ils expliquent qu’il n’a pas été introduit volontairement sur ces territoires, mais se sont retrouvés dans ces différents pays en raison de la mondialisation et de la circulation des marchandises dans le monde.  

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments