C’est au Bangladesh qu’une femme a donné naissance à des jumeaux seulement un mois après avoir accouché d’un bébé prématuré. Les bébés sont tous en bonne santé et n’ont heureusement connu aucune complication. Retour sur cette histoire pour le moins extraordinaire.

Arifa Sultana, une femme de 20 ans, a donné naissance le mois dernier à un bébé. 26 jours plus tard, elle a ressenti de terribles douleurs dans l’estomac, et a été transportée d’urgence à l’hôpital, où des tests et des échographies ont été réalisés. Après l’examen de ces derniers, les médecins ont découvert que la femme était toujours enceinte, et plus particulièrement de deux jumeaux. Les fœtus s’étaient en fait formés dans un deuxième utérus, et les médecins n’avaient d’autre choix que de pratiquer une césarienne d’urgence afin de limiter les risques pour la mère, comme pour les enfants.

Les médecins ont été très choqués et surpris, car c’était la première fois qu’ils observaient un phénomène comme celui-ci. Le couple, démuni, n’avait vraisemblablement pas fait d’échographie pour leur premier enfant, ce qui explique la non connaissance de ces deux jumeaux. Un garçon et une fille sont donc nés par la suite, et sont heureusement en bonne santé, comme la mère.

En ce qui concerne les deux utérus que la femme possédait, un gynécologue à Singapour déclare que ce n’est pas aussi rare que les gens le pensent. En France, nous avons de bonnes installations et il est facile de voir si une femme est touchée par cette condition appelée utérus didelphe. Dans une région plus rurale et pauvre comme c’est le cas pour cette femme, elle n’a pas pu bénéficier de ces technologies. Ainsi, l’explication la plus probable est que trois éléments ont ovulé et ont été fécondés en même temps entraînant la formation de trois embryons…

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de