Une entreprise indienne rachète Lycos

On se souvient tous de Lycos, ou en tout cas de son chien noir bien brossé. Après une fermeture très médiatisée en 2008 lorsque Lycos Europe avait décidé de fermer toutes les versions de son portail sur le continent, Lycos vient d’être ressuscité par une entreprise indienne.

En décembre 2008, la société était mise en liquidation et l’activité d’enregistrement des noms de domaines avaient été cédées à un américain.

La maison mère de Lycos avait été rachetée en 2004 par Daum, une société coréenne de communication, pour 73 millions d’euros. C’était déjà bien loin des 10 milliards d’euros déboursés en l’an 2000 par le groupe de télécommunications Telefonica.

La valeur de Lycos n’a cessé de descendre. D’ailleurs selon les Echos, le portail et moteur de recherche a été repris par le groupe indien Ybrant digital pour un montant de 28 millions d’euros. Cette entreprise est spécialisée dans le marketing numérique et la publicité sur Internet.

D’après un communiqué de presse de Ybrant Digital, Lycos serait de nouveau profitable (plus ou moins grâce aux efforts des Coréens de Daum) et enregistrerait jusqu’à 15 millions de visiteurs uniques aux Etats-Unis (et le quadruple à l’international).


Un homme est bien fort quand il s’avoue sa faiblesse

— Balzac