Un télescope 100 fois plus puissant va nous en apprendre plus sur les trous noirs

Les trous noirs sont des phénomènes d’une extraordinaire puissance, capables d’engloutir une galaxie entière. Mercredi 13 juin, une fusée Pegasus XL a mis sur orbite un télescope à rayons X pour étudier les mécanismes des trous noirs.

Le Nuclear Spectroscopic Telescope Array, (NuStar), c’est son nom, est un télescope qui va permettre de fournir des images dix fois plus vives et cent fois plus nettes que toutes les images spatiales que l’on a pu avoir jusqu’ici ! NuStar est le premier télescope spatial conçu pour concentrer les rayons X, les mêmes qu’en imagerie médicale, pour un prix de 140 millions d’euros. Mesurant 10 mètres de long, il est composé de miroirs qui dévient peu les radiations. Il est donc important que la distance sur laquelle ces rayonnements se focalisent soit grande pour que les astronomes puissent les exploiter, d’où la taille du télescope. 

Les trous noirs sont impossibles à observer concrètement, il est cependant possible de déduire leur position grâce à leur action gravitationnelle sur leur environnement. NuStar permet donc une grande avancée dans l’observation des ces incroyables phénomènes et fait partie d’un projet très ambitieux ayant pour objectif d’améliorer l’analyse des cœurs des galaxies, des trous noirs et des explosions des supernovas !

Prêts à en savoir plus sur les trous noirs ? 


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux