La pollution est l’une des préoccupations majeures de notre époque, et quand on peut à la fois se soucier de l’écologie et de l’économie, toute solution est bonne à prendre. C’est notamment ce que doit penser l’Union européenne étant donné qu’elle va appliquer le droit à la réparation sur les appareils électroménagers à partir de 2021.

Un effort en faveur des consommateurs et de la protection de l’environnement

Dans un effort constant pour réduire l’empreinte carbone de l’Europe et réduire la facture énergétique des consommateurs, l’Union européenne vient d’adopter une nouvelle législation révolutionnaire sur le « droit à la réparation » pour des produits tels que les réfrigérateurs, les machines à laver, les lave-vaisselles, l’éclairage et les téléviseurs. Ainsi, les fabricants de tels appareils qui veulent vendre en Europe devront fabriquer des pièces de rechange afin de prolonger de 10 ans la durée de vie de leurs produits.

La loi stipule également que ces pièces doivent être facilement remplaçables par des outils communs, et ce sans endommager le produit. Cette nouvelle loi sera appliquée à partir d’avril 2021. Si le « droit à la réparation » est des plus bénéfiques pour les consommateurs, cela devrait mettre quelques pressions supplémentaires sur les fabricants. À noter que cette loi s’appliquera également pour les entreprises britanniques qui voudront exporter dans des pays de l’UE.

La législation a été adoptée en raison des plaintes des consommateurs concernant la fréquence des pannes des machines juste après l’expiration de la garantie et de la difficulté à trouver des pièces de rechange ; ce qui signifie que les utilisateurs sont obligés de remplacer directement les appareils défaillants. Selon les estimations de l’UE, la nouvelle législation permettra aux clients d’économiser environ 150 euros par an.

— Gorgev / Shutterstock.com

Une nouvelle loi qui ne fait pas l’unanimité

Mais plus important encore, ces mesures concernant le « droit à la réparation » ainsi que les nouvelles mesures strictes concernant la consommation énergétique devraient permettre de réduire d’environ 46 millions de tonnes par an les émissions de dioxyde de carbone. « C’est avec des mesures concrètes telles que celles-ci que l’Europe dans son ensemble adopte l’économie circulaire dans l’intérêt des citoyens, de notre environnement et des entreprises européennes », a notamment déclaré Jyrki Katainen, vice-président de la Commission européenne pour l’emploi, la croissance, l’investissement et la sécurité.

Par ailleurs, il est également intéressant de savoir que selon un article de BBC News, 20 États des États-Unis prévoient également d’adopter cette loi, et ce malgré les actions de certaines entreprises pour y faire opposition. En effet, la société Apple aurait fait pression sur les législateurs californiens afin de reporter l’adoption de la loi sur le droit à la réparation. La société aurait également intenté des actions en justice contre les entreprises qui procèdent à la réparation de leurs appareils.

Il est à noter qu’une FAQ sur le droit à la réparation est à la disposition de tous sur le site Web de l’UE.

COMMENTEZ
3

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Bernhard Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback
L’#UE adopte une #loi majeure pour ses citoyens : le droit de réparer leurs #AppareilsÉlectroménagers – CAPLAIN FAMILY FINANCE

[…] Lire la suite sur : Dailygeekshow.com […]

trackback
les remedes naturelles » L’UE adopte une loi majeure pour ses citoyens : le droit de réparer leurs appareils électroménagers

[…] L’UE adopte une loi majeure pour ses citoyens : le droit de réparer leurs appareils électroménagers: La pollution est l’une des préoccupations majeures de notre époque, et quand on peut à la fois se soucier de l’écologie et de l’économie, t…Source […]