Le Parlement européen a voté avec une écrasante majorité en faveur d’une résolution non contraignante visant à adopter un chargeur universel pour téléphones portables. Une mesure visant à réduire les déchets électroniques mais qui est loin de faire l’unanimité chez les fabricants.

Une idée qui ne date pas d’hier

Le 30 janvier, le Parlement européen a voté pour mettre en place d’ici juillet une législation en faveur d’un chargeur universel pour mobiles en Europe. Une idée qui existait déjà en 2009 puisque la Commission européenne cherchait à harmoniser la connectique pour charger les appareils tels que tablettes, téléphones et petits appareils, avant de se heurter aux réticences de l’industrie. Une nouvelle tentative avait été faite en 2011, suite à un accord avec plusieurs équipementiers. De plus, l’arrivée de cette loi avait déjà été annoncée en 2015.

Ainsi, les chargeurs sont passés de 30 à 3 depuis 2009 : le connecteur Micro USB, qui a longtemps équipé la majorité des téléphones, l’USB-C, une connexion plus récente, et le Lightning, utilisé par Apple. Les élus européens ont déclaré que « l’offre pléthorique de chargeurs entraîne (…) des coûts excessifs et des désagréments pour les consommateurs et génère une empreinte écologique inutile« . Cette mesure s’inscrit donc dans la politique du pacte vert européen.

— PIMPAN/Shutterstock.com

Une décision qui est loin de plaire aux fabricants

Il semblerait qu’Apple soit obligé d’apporter des changements radicaux aux futurs iPhone si la société veut encore exporter dans les pays de l’Union européenne. Lorsque cette règle a été proposée, Apple a publiquement critiqué cette décision et a déclaré que cela produirait un volume sans précédent de déchets électroniques et étoufferait l’innovation. Une opinion partagée par le groupe de Cupertino, en Californie, pour qui la réglementation nuirait aux utilisateurs et à l’économie.

La législation proposée ne cible pas explicitement Apple. Mais il faut savoir que si la plupart des smartphones récents disposent d’un port de charge USB-C, Apple possède un connecteur propriétaire appelé le connecteur Lightning. Cela signifie que quiconque perd le chargeur d’un iPhone doit acheter un câble compatible.

Un changement inévitable ?

Il faut également savoir qu’Apple est déjà progressivement passé aux ports USB Type C sur MacBook et iPad Pro, mais la société a choisi de s’en tenir aux ports Lightning sur les iPhone. Plusieurs sources au Parlement affirment qu’Apple a exercé un lobbying intense avant le vote de la résolution, qui a quand même été votée avec 582 voix contre 40 et 37 abstentions. Selon les directives de l’UE, cette nouvelle directive doit être adoptée d’ici le mois de juillet de cette année.

Le chinois Huawei, numéro deux du secteur en 2018, semble en revanche ravi de cette mesure puisqu’un porte-parole a déclaré : « Comme toujours, nous serons heureux de travailler avec l’UE et les Etats membres en fonction de leurs souhaits. »

Cependant, face aux réticences d’Apple, le bureau européen de la Computer & Communications Industry Association (CCIA), qui défend les intérêts des géants du numérique, a annoncé préparer une analyse d’impact de cette mesure sur le marché de l’électronique. Selon les résultats de cette étude, la Commission européenne prendra les mesures nécessaires.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
pj1965 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
pj1965
Invité
pj1965

APPLE arrêtez de faire chier le monde juste pour plumer un peu plus les consommateurs, un chargeur reste un chargeur et nous en avons déjà plein les tiroirs donc pas besoin d’en acheter encore plus.