Fictions complexes, les uchronies vous montrent comment serait le monde si l’Histoire s’était déroulée différemment

L’uchronie est un genre littéraire et cinématographique que vous avez sûrement dû croiser. Appelée aussi histoire alternative, cela repose sur le principe de la réécriture de l’Histoire à partir de la modification d’un événement du passé. Courant aussi dans les jeux vidéo, cela permet une grande liberté d’action tout en proposant un cadre historique précis. SooGeek revient avec vous sur ce genre bien particulier au très grand succès.

Uchronie est un néologisme du 19e siècle fondé sur le modèle du mot utopie, avec un u pour souligner la négation et chronos qui signifie « temps », le mot désigne donc un « non temps », une période qui n’existe pas. Si cela vous parait assez flou, certains exemples vont venir éclaircir tout ceci. Si Napoléon avait gagné Waterloo, si le débarquement du 6 juin 1944 avait échoué sont de beaux exemples d’uchronie. D’ailleurs la thématique des nazis gagnant la guerre est sûrement l’uchronie la plus populaire !

Image-Une-Uchronie

Point de divergence

Le moment où l’histoire réelle et l’histoire uchronique divergent est appelé « point de divergence ». Ces points de divergence sont souvent liés à des événements symboliques d’une période de l’Histoire. Il pourrait s’agir par exemple de l’assassinat d’Hitler au cours de la Seconde Guerre mondiale ou encore nous pouvons imaginer ce que serait l’Historie de France si Louis XVI avait par exemple réussi sa fuite à Varennes, le cours de l’Histoire française en serait tout autre, ce serait donc le point de divergence.

Alternate-#1

Le Maître du Haut Château : un symbole populaire du genre

Le Maître du Haut Château est un roman uchronique de Philip K. Dick publié en 1962 qui a d’ailleurs droit à une merveilleuse adaptation en série produite par Amazon. L’histoire est la suivante : Le président Roosevelt ayant été assassiné en 1934, les États-Unis s’enfoncent dans la crise économique : très affaiblis, mal préparés, divisés politiquement, ils perdent toute leur flotte en 1941 lors de l’attaque de Pearl Harbor. Pendant ce temps l’Allemagne gagne contre l’URSS. En 1945 les nazis atomisent les villes de Boston, New York et Baltimore. C’est la capitulation et la victoire de l’Axe.

turningpointstatue

Le jeu vidéo s’est très vite emparé du genre et particulièrement de l’Histoire de K. Dick comme c’est le cas avec Wolfenstein qui reprend très clairement le même axe scénaristique, à savoir des bombes atomiques nazies lâchées sur de grandes villes pour mettre fin prématurément à la guerre. Au final, même si l’histoire reste simple, on a le droit d’admirer une belle technologie rétro-futuriste avec des robots géants.

Ce genre n’a pas fini de nous étonner et il nous réserve encore de belles surprises. En fait, il permet d’exploiter l’histoire de l’humanité à 100 % et de laisser libre cours à son imagination. C’est une vraie mine d’or pour le cinéma, le jeux vidéo et la littérature, car au final rien n’est impossible ! Préférez-vous les œuvres de fiction purement historiques ou appréciez-vous aussi ce genre de divergence ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux