— MOZCO Mateusz Szymanski / Shutterstock.com

Les soucis environnementaux sont actuellement au cœur des préoccupations de nombreuses entreprises. C’est notamment le cas d’Uber qui a annoncé son intention de ne plus utiliser de véhicules diesel en France d’ici 2025. À cet effet, la transition vers les voitures électriques est donc inévitable.

Uber a de grands projets pour sa branche française : l’entreprise planifie de ne plus utiliser de véhicules diesel en France d’ici la fin de l’année 2024. Uber prévoit également de faire en sorte que 50 % des voitures utilisées par la société en France soient toutes des véhicules électriques en 2025. Cet objectif entre dans le plan mondial de l’entreprise pour diminuer son empreinte carbone. Pour réaliser ce projet ambitieux, le groupe a décidé d’octroyer aux chauffeurs de l’entreprise un financement de 75 millions d’euros qui devra être utilisé pour l’acquisition de voitures électriques. Ce financement sera octroyé sur un délai de cinq ans.

Par ailleurs, l’entreprise a également mis en place une règle qui interdit l’enregistrement de véhicules neufs diesel sur l’application à partir de 2021. La même règle sera appliquée à tout véhicule diesel à partir de 2022. Uber s’est également associé à d’autres entreprises comme Renault, Nissan, EDF et Power Dot pour faciliter la transition vers le tout électrique. La société a également encouragé les autres entreprises à marcher dans ses pas. « Nous espérons que les autres acteurs du secteur VTC, mais aussi les entreprises de taxis et de livraison s’en inspireront afin que la pollution de l’air diminue rapidement. Car le diesel tue », a déclaré Uber dans un communiqué.

À noter que les responsables d’Uber France se sont inspirés des effets du confinement sur la pollution pour prendre cette décision.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
JLDemarez
JLDemarez
1 année

Sauf que les diesels dernière génération polluent moins et sont plus économes que l’essence.