― Lutsenko_Oleksandr / Shutterstock.com

Uber présente une nouveauté en ces temps de pandémie. Désormais, les chauffeurs doivent se prendre en selfie avec le masque avant leur service. Par ailleurs, certains conducteurs demandent aux clients de faire la même chose afin de prouver qu’ils sont bien masqués. Une mesure sanitaire demandée par Uber pour assurer la sécurité de tous.

La pandémie de coronavirus inquiète les chauffeurs de VTC. Uber a pris une décision radicale et décide de renforcer les mesures de sécurité. Depuis le mois de mai, la société américaine oblige le port du masque aux conducteurs. Pour vérifier la bonne application de cette mesure, Uber demande aux chauffeurs de se prendre en selfie bouche et nez couverts avant le début de leur service grâce à une technologie innovante.

La société a précisé dans une note que cette mesure sanitaire peut être étendue à certains passagers qui ne respectent pas cette obligation. Les clients signalés par les conducteurs lors de précédentes courses doivent réaliser cette photo avant de commander un véhicule. Par ailleurs, si un chauffeur n’est pas masqué, le client est en droit d’annuler la course sans régler les frais. Sachin Kansal précise : « Nous croyons fermement que la responsabilité est une voie à double sens. »

Ce système est en place aux États-Unis, dès fin septembre au Canada avant de concerner l’Amérique latine et d’autres pays dans les semaines suivantes. Pour le moment, la France n’est pas concernée. Au total, 100 millions de vérifications de masque ont eu lieu depuis la mise en place de cette règle.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de