Au printemps 2020, Veloci Industries commercialisera U-feel, son propre modèle de vélo à assistance électrique. Ce dernier se distinguera notamment de la concurrence en délaissant le système de batterie embarquée au profit d’un super-condensateur, qui se rechargera en pédalant.

U-feel délaissera les batteries au profit d’un super condensateur

Entreprise française de 35 employés, Veloci Industries entend bien bouleverser le marché du vélo à assistance électrique avec U-feel dès 2020. 100 % électrique, celui-ci n’aura pas besoin d’être rechargé depuis une borne ou dans votre garage, étant donné qu’il intégrera un super-condensateur et non une batterie standard. Résultat : les coups de pédale de l’utilisateur entraîneront une génératrice qui produira l’électricité nécessaire pour alimenter le moteur du vélo via le super condensateur.

Comme l’a expliqué Adrien Lelièvre, dirigeant et fondateur de Veloci : « Je désire que le cycliste reste constamment dans sa zone de confort. On se fatigue au-delà de 100 watts d’énergie dépensée, l’idée est ici que le trop-plein d’énergie d’un pédalage normal soit stocké dans le super condensateur, puis réutilisé en côte. L’effort fourni devient exactement le même partout ». Le créateur de U-feel préconise une vitesse moyenne de 15 km/h, sachant que l’allure pourra être adaptée d’une simple pression sur un bouton, à la manière des trottinettes électriques.

Veloci n’exclut toutefois pas la possibilité qu’un système de recharge express (30 secondes de charge pour plusieurs km d’autonomie) puisse être intégré, mais il ne s’agit pas de la principale piste envisagée.

Un vélo électrique ultra-léger et surtout écolo

D’après l’entreprise française, ce vélo hybride permettra de répondre réellement au besoin des utilisateurs et se révèlera également bien plus écologique que les modèles concurrents pour deux raisons principales : sa conception ne nécessitant pas de métaux rares et chers (le super-condensateur est composé d’aluminium et de carbone et ne contient pas de lithium), et une durée de vie décuplée (10 à 15 ans pour U-feel et son super-condensateur recyclable contre 2 à 3 pour les modèles équipés de batteries standards).

À l’heure actuelle, le design définitif du vélo à assistance électrique U-feel n’a pas encore été arrêté. D’après Adrien Lelièvre, les différents modèles imaginés par Veloci seront présentés sur son site (trois prototypes sont visibles dans le tweet ci-dessous), et les internautes pourront voter pour leur préféré. Grâce à sa conception innovante, le poids du U-feel devrait avoisiner les 16 kilos, faisant de lui un dispositif légèrement plus lourd que les vélos mécaniques (12 à 14 kg) mais beaucoup léger que les vélos à assistance à électrique (dont le poids moyen tourne autour des 27 kg).

Son prix moyen devrait quant à lui s’aligner sur celui des vélos électriques traditionnels moyen/haut de gamme. Il vous faudra donc débourser entre 1 500 et 2000 euros au printemps 2020 pour vous offrir un U-feel.

COMMENTEZ
6

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
6 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
3 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
marfelmarfeelmarfeelgioLemien Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Lemien
Invité
Lemien

J’attends avec impatience l’invention du vélo à chaine pour concurrencer mon skate à lévitation (qui ne marche pas sur l’eau)

gio
Invité
gio

Test