Twitch hausse le ton et sanctionne. Karina « Karupups » Martsinkevich, une cosplayeuse lituanienne, a vu sa chaîne de streaming Twitch être fermer temporairement. Le “blackface” est donc officiellement considéré comme une offense envers un groupe de personnes sur la plateforme de streaming, qui entend hausser le ton en se montrant bien plus ferme que par le passé.

Depuis de la semaine dernière et pour un mois entier, la jeune femme ne pourra plus apparaître dans une diffusion sur Twitch et n’a plus du tout accès à sa chaîne. Pour se déguiser en un personnage d’Apex Legends, elle s’est peint le visage en noir et a provoqué une vague d’indignation sur les réseaux sociaux.

Cette pratique raciste appelée blackface est depuis longtemps largement contestée et décriée, puisqu’elle remonte au XIXe siècle. Les acteurs blancs transformaient de la même façon leur visage afin de se mettre dans la peau d’une personne noire, principalement en vue d’exagérer les multiples stéréotypes racistes. C’est à la suite du mouvement afro-américain des droits civiques, dans les années 1960, que le blackface devient une pratique bien plus décriée.

Après avoir été bannie pour “comportement haineux envers un groupe de personnes”, la jeune femme a présenté ses excuses publiques dans une vidéo uploadée sur sa chaine YouTube, que vous pourrez retrouver ci-dessous. Elle explique qu’elle n’a jamais eu l’intention de vouloir discriminer une partie du public : « Je voulais vraiment lui ressembler (…) donc j’ai choisi de changer ma couleur de peau pour qu’elle soit plus sombre », a-t-elle expliqué, « Je manquais probablement d’informations, je ne voulais faire du mal à personne. »

COMMENTEZ
2

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Seb le BôDak Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Dak
Invité
Dak

« Une vague d’indignation sur les réseaux sociaux » c’est quoi cette tendance débile à s’indigner pour tout et n’importe quoi ? là on plonge dans le ridicule le plus profond.