© IHI Corp

De nombreuses méthodes de production d’énergie sans l’usage de combustibles fossiles sont actuellement développées dans le monde. Au Japon, la toute dernière avancée en la matière utilise des turbines géantes afin d’exploiter les courants marins pour produire de l’électricité.

Il y a trois ans et demi, le Japon a largué un énorme générateur à turbine de 330 tonnes dans le fond de l’océan, au large des côtes sud-ouest du pays, dans le but de tester une source d’approvisionnement en énergie renouvelable théoriquement illimitée. Au mois de février, la société japonaise a achevé le test de la machine, et les résultats ont été très satisfaisants, a rapporté Bloomberg. Développé par la société d’ingénierie IHI Corporation depuis une décennie, le générateur Kairyu fonctionne en exploitant la puissance des courants océaniques pour produire de l’électricité.

Plus précisément, la conception du générateur de 100 kilowatts est semblable à celle d’un avion. Il comporte deux ventilateurs à turbine contrarotatifs qui sont reliés par un fuselage massif. Le générateur fonctionne en flottant tout en s’ancrant au fond l’océan à une profondeur de 30 à 50 mètres. Puisque la première phase d’essai du Kairyu a été un succès, IHI Corporation projette maintenant de déployer le générateur dans le courant de Kuroshio, l’un des courants les plus puissants au monde.

Si IHI Corporation réussit à achever son projet, ses turbines géantes pourront générer jusqu’à 200 gigawatts de courant stable, ce qui équivaut à 60 % de la capacité de production en électricité actuelle du Japon.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments