L’épave d’un navire espagnol ayant coulé il y a 350 ans a été retrouvée par la société Allen Exploration au large des Bahamas. Le trésor que le navire transportait a été retrouvé éparpillé sur un rayon d’une dizaine de kilomètres.

Le bateau a disparu en 1656

Après la découverte d’une épave renfermant un trésor d’une valeur de 17 milliards de dollars, c’est maintenant le trésor d’une épave espagnole qui a été retrouvé 350 ans après au large des Bahamas.

Le Nuestra Señora de las Maravillas ou Notre-Dame des Merveilles a disparu en 1656. Lors de son dernier voyage, il transportait des objets précieux privés ainsi que la cargaison d’un autre navire naufragé en direction de l’Espagne. Après avoir heurté un rocher sous-marin, le bateau a coulé. Seuls 45 membres de l’équipage sur 650 ont survécu au naufrage.

Bien entendu, de nombreuses expéditions ont été organisées au fil des années pour retrouver le trésor. Cependant, personne n’a jamais retrouvé le Nuestra Señora de las Maravillas avant la société Allen Exploration. L’épave a été découverte à 70 kilomètres des côtes tandis que son trésor a été trouvé sur une vaste traînée de débris, s’étalant sur plus de 13 kilomètres.

Un trésor d’une grande valeur

Parmi les objets trouvés, on peut citer un pendentif en or avec la croix de Saint-Jacques, une chaîne filigrane en or de 1,80 mètre et une pierre de bézoard indienne sous la forme d’une coquille Saint-Jacques. Selon le docteur Sean Kingsley, archéologue marin britannique, ces merveilles seraient spectaculaires. « Il s’agit d’une chirurgie archéologique réussie », a-t-il indiqué.

De son côté, Carl Allen, le fondateur d’Allen Exploration, indique que ces objets précieux ne sont pas ce qui l’intéressent le plus. En effet, il a déclaré avoir ressenti un lien fort avec les objets du quotidien trouvés par les plongeurs. « Nous avons découvert des artefacts qui établissent un lien avec l’équipage et les passagers. …Tout ce que vous touchez, d’une balle de mousquet à un bijou, établit un lien avec le passé pour des personnes comme vous et moi », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, les objets précieux n’iront pas renflouer les richesses du millionnaire, mais sont la propriété du gouvernement des Bahamas. Ils seront exposés au Bahamas Maritime Museum, qui sera ouvert à partir du 8 août 2022.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments