© Toyota Research Institute / Youtube

La proportion de la population mondiale de plus de soixante ans devrait beaucoup croitre au cours des trente prochaines années. D’après l’estimation de l’OMS, elle devrait passer de 11 % à 22 % entre 2000 et 2050. Le Toyota Research Institute a donc imaginé des robots domestiques pour effectuer différentes tâches ménagères à la place des seniors dans les foyers. Et pour développer ces robots révolutionnaires, la firme nippone a eu recours à la technologie du « fleet learning ».

La disparité des habitats : un défi pour les chercheurs

La configuration unique de chaque maison est l’une des plus grandes difficultés rencontrées par les chercheurs du Toyota Research Institute pour la conception de ses robots domestiques. En raison des différences entre les demeures (taille, nombre de pièces, agencement, meubles, vaisselle, etc.), il serait quasiment impossible et extrêmement coûteux de créer une programmation unique pour chaque foyer.

Pour contourner ce problème, les chercheurs ont donc eu recours à la technologie du « fleet learning », qui est actuellement utilisée par Tesla pour permettre à ses flottes de véhicules autonomes de s’améliorer sans l’intervention des hommes.

En bref, il s’agit d’un modèle d’apprentissage permettant aux robots d’effectuer la même tâche dans des environnements différents et en évolution.

Le robot est encore au stade de prototype

Pour l’instant, le robot est encore au stade de prototype et Toyota n’a encore rien révélé quant à sa commercialisation. Le 3 octobre dernier, les ingénieurs de la firme nippone ont publié une vidéo de démonstration pour montrer de quoi il sera capable. Et d’après ce que l’on a pu voir pendant ces quelques minutes, la machine devrait être en mesure de réaliser la plupart des tâches domestiques du foyer.

Tout d’abord conçue pour venir en aide aux personnes âgées dépendantes, l’entreprise songe également à étendre l’utilisation de cette technologie dans le secteur de la logistique et de la manufacture à l’avenir. Ainsi, nous pourrions voir les robots débarquer dans différentes industries au cours de ces prochaines années.  

COMMENTEZ
2

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
JEAN-MARC WibartFirst Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
First
Invité
First

Toyota a saisi le bon Fillon et intelligemment au lieu d’ouvertement marcher sur les plates-bandes de TESLA,quitte à y revenir plus tard fort de son expérience,pour développer un secteur prometteur. L’homme a toujours créé des outils,mais sa motivation n’est pas toujours bonne,comme les outils de guerre et pourquoi nos enfants… Lire la suite »

Wibart
Membre
Wibart

c’est toute la différence entre de vrais constructeurs automobiles qui cherchent et pensent aux autres et nos constructeurs français ou européens.
Bravo Toyota continuez.