Un espoir pour les handicapés : ce robot permet à un vétéran de guerre de retrouver son autonomie

Vétéran de l’armée américaine ayant combattu en Afghanistan, Romulo Camargo est rentré au pays mais il est aujourd’hui paralysé. Obligé de se déplacer en fauteuil roulant et incapable de se servir de ses membres, il s’est vu offrir par Toyota un robot destiné à faciliter son quotidien. Un premier pas dans la démocratisation des robots dans les foyers des personnes handicapées.

De quoi est capable ce robot au quotidien ?

Baptisé Human Support Robot, ce petit compagnon robotique se déplace seul et peut, avec sa pince, attraper des objets et les amener à son nouveau propriétaire. Quand Romulo a besoin de quelque chose, que ce soit ouvrir une porte ou boire de l’eau, il lui suffit d’appuyer sur la tâche correspondante sur une tablette (il peut le faire grâce à un stick placé dans sa bouche).

Dès que le robot reçoit l’ordre, il se dirige vers l’objet correspondant sur lequel est fixé un QR code, ce qui permet au robot de le reconnaître. Il peut ensuite, si la fonction le permet, l’amener à son propriétaire et le placer à sa hauteur.

Cette expérience va-t-elle permettre d’améliorer les fonctionnalités des robots ?

Les robots personnels en sont encore au stade expérimental et ont besoin de nombreux ajustements pour être produits à grande échelle. Le Human Support Robot a déjà été testé dans des hôpitaux mais il est encore limité par certaines contraintes techniques. La liste des tâches qu’il peut accomplir est assez courte et des balises QR sont nécessaires pour qu’il puisse identifier des objets et les repérer.

Néanmoins, ses capacités sont déjà très impressionnantes et montrent que la robotique peut avoir de nombreux usages au quotidien. Le fait qu’il soit entré dans la vie de Romulo Camargo est aussi une bonne chose car c’est la première fois qu’il est testé hors de son pays d’origine. Un environnement nouveau auquel le robot est confronté et qui donne de nouvelles pistes de réflexion pour les chercheurs.

Un marché en plein essor

Si au Japon, la robotique s’est déjà fait une place dans la vie quotidienne, elle n’est encore que peu présente dans les foyers nippons. Cependant, les industriels ont compris l’importance de cette aide notamment pour les personnes âgées ou handicapées et ils développent actuellement les futures « aides robotiques personnelles ».

Le marché devrait d’ailleurs connaître une progression de 40 % par an d’ici 2022 et représenter plus de 34 milliards de dollars. Mais au-delà des bénéfices que les robots personnels peuvent avoir, ils incarnent avant tout une véritable solution pour des millions de personnes à travers le monde qui retrouveront, grâce à ces robots, une autonomie.


Si vous avez confiance en vous-mêmes, vous inspirerez confiance aux autres.

— Johann Wolfgang von Goethe