Wikimedia Commons

La poire d’angoisse

Le châtiment de la poire d’angoisse était infligé à plusieurs types de personnes durant l’Inquisition. L’instrument s’apparente à une boule qui peut s’élargir grâce à une vis. Elle permettait de punir les homosexuels, les femmes soupçonnées d’avoir couché avec le diable, ou encore les menteurs et les blasphémateurs. Placée dans la bouche, l’anus ou le vagin, la poire d’angoisse pouvait faire exploser le crâne si elle était ouverte rapidement.

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Caroline
Caroline
1 année

L’humanité est une abjection… Bande de malades… et bien sur, la plupart de ces tortures sont liées au monde la religion.

cobe
cobe
1 année

Sachant que la Vierge de fer est un canular inventé au XIXe siècle, il y a de quoi douter de l’ensemble de l’article. J’imagine que Google était planté au moment de la rédaction…