Les tongs font partie des accessoires incontournables en été. Si ce sont de nos jours des chaussures vraiment populaires, vendues aussi bien par des grandes marques que par des boutiques très modestes, elles étaient autrefois un produit vraiment luxueux. Les tongs existent effectivement depuis plus de 5 000 ans et étaient réservées à l’élite…

C’est en effet vers 4 500 av. J.-C. que les Égyptiens imaginent une chaussure faite à partir de papyrus pour sa semelle et de cuir pour sa bride. Elle devient rapidement la chaussure des pharaons. Pratique, elle permet d’éviter de se brûler les pieds sur le sable. La tong est rapidement exportée vers Rome, où les impératrices la portent, mais de façon plus sophistiquée : les tongs sont alors moulées dans de l’or.

En parallèle, au Japon, on invente une tong à partir de la paille ou encore du bois. Petit à petit, le modèle se répand dans une partie de l’Asie du Sud-Est, sans pour autant séduire le monde entier.

C’est en Amérique du Sud que la tong devient un phénomène, il y a finalement peu de temps. En 1964, la marque brésilienne Havaianas dépose le nom « tong » et commercialise rapidement ce modèle de chaussure très peu chère et accessible pour les habitants des favelas. A l’occasion de la Coupe du monde en France en 1998, les Brésiliens arborent des tongs ornées de leur drapeau. C’est à cette occasion que les Français se mettent à porter des tongs, puisque de nombreuses boutiques se mettent à vendre ce modèle puis beaucoup d’autres.

De nos jours, les tongs existent dans une multitude de couleurs, de tailles, mais gardent leur aspect initial de chaussure ouverte, pratique à porter et notamment en période de forte chaleur. Si certaines marques de luxe continuent de vendre des tongs à un prix très élevé, la chaussure est désormais vraiment démocratisée.

Êtes-vous adepte des tongs en été ?

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de