5 bonnes raisons de se mettre à la mode des toits végétalisés

Potagers sur des toits, ruches dans Paris, façades végétales … Aujourd’hui plus que jamais, le végétal s’invite en ville. A ce sujet, de nouvelles études soulignent les intérêts de développer le concept de toitures végétalisées en ville, autant pour l’environnement que pour les habitants. Voici cinq bonnes raisons d’adopter les toits végétalisés. 

Des ruches dans le parc Georges Brassens à Paris

Une promotion de la biodiversité

Installer des toits végétalisés, surtout en ville, c’est l’assurance de voir la biodiversité se développer. Les chercheurs de l’étude Grooves, faisant partie de l’Agence régionale de la biodiversité d’Île-de-France, ont observé 31 toits de Paris et de la petite couronne, gérés selon des méthodes différentes. Le constat est limpide : près de 200 espèces de plantes observées, dont 70 % sont venues en ville d’elles-mêmes. L’écologue Marc Barra (membre de l’étude) s’enthousiasme : « Cela représente entre 7 et 53 espèces de plantes par toit. »

Par ailleurs, les chercheurs ont recensé plus de 300 espèces animales différentes sur ces toits, dont 250 espèces d’insectes. Si pour les arachnophobes, ce chiffre fait office de cauchemar, ces toits sont de véritables havres de paix pour les animaux. « A ce stade, on ne peut pas parler de corridors écologiques, mais cela permet sans aucun doute aux oiseaux et à d’autres espèces de venir se reposer et se reproduire », affirme Barra. On peut également imaginer que les abeilles viennent pour butiner, ce qui est une très bonne chose. 


Il existe plus de 915 millions de manière d’emboîter 6 briques de LEGO de 2×4

— @DailyGeekShow