porc
— Michael lavery / Shutterstock.com

Des chercheurs chinois ont mis au point un tissu artificiel prometteur. Ayant permis de rétablir la fonction érectile chez des porcs présentant des blessures au pénis, celui-ci pourrait potentiellement permettre de traiter les troubles de l’érection chez l’Homme.

Utiliser un cartilage pénien artificiel pour rétablir l’érection

Lors d’une érection, le corps spongieux, qui entoure le canal urinaire, se gorge de sang. Toutefois, les lésions d’une couche de tissu conjonctif l’enveloppant, connue sous le nom de tunique albuginée ou de cartilage pénien, peuvent entraver cette fonction. Bien que des greffes de tissu corporel combinées à un cocktail de protéines et de molécules soient réalisées, celles-ci peuvent être rejetées et n’imitent pas parfaitement les propriétés du tissu originel.

Dans le cadre de travaux publiés dans la revue Matter, des chercheurs de l’université technologique de Chine du Sud ont entrepris de remédier à ce problème en utilisant un gel d’alcool polyvinylique isotrope pour créer une tunique albuginée artificielle, présentant une structure fibreuse semblable à celle du tissu naturel.

Après avoir démontré que le cartilage synthétique s’avérait suffisamment solide pour maintenir la rigidité du pénis (au cours de tests impliquant un ballon lesté), Xuetao Shi et ses collègues ont implanté le tissu artificiel sur des porcs présentant une tunique albuginée lésée, et constaté que l’injection de sérum physiologique entraînait une érection.

Résumé schématique des travaux réalisés — © Chai et al. / Matter 2022

« L’étude montre que le biomatériau artificiel créé peut compenser adéquatement ces défauts avec de bons résultats à court terme », estime Anthony Atala, de l’Institut de médecine régénérative de Wake Forest. « De futurs travaux pourraient permettre de la transposer en toute sécurité aux patients humains, qui bénéficieraient grandement de cette avancée. »

Des causes multiples

Aussi prometteurs soient ces résultats précliniques, les auteurs de l’étude rappellent que la dysfonction érectile peut avoir des causes multiples, telles que des lésions du corps caverneux ou des nerfs entourant la tunique albuginée, ainsi que le stress, la fatigue, l’anxiété ou une consommation excessive d’alcool.

« À terme, nous espérons que nos efforts conduiront à la mise au point d’un tissu artificiel permettant de surmonter les lésions des autres tissus impliqués dans l’érection », conclut Shi.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments