Il est certainement difficile de gérer une entreprise avec autant d’abonnés que TikTok. Cela semble être actuellement le cas pour le réseau social étant donné qu’il peine à empêcher la vidéo d’un homme qui se suicide. La vidéo continue encore de se propager et les modérateurs de TikTok sont en grande difficulté face la maîtrise de cette situation.

La vidéo du suicide cachée dans des vidéos de chatons et autres contenus qui semblent anodins

TikTok s’efforce actuellement d’empêcher la diffusion d’une vidéo montrant un homme en train de se suicider en se tirant une balle dans la tête, a rapporté The Verge. Il s’agissait d’un vétéran américain de 33 ans, Ronnie McNutt. À noter que la vidéo avait été diffusée sur Facebook Live à l’origine, mais elle a trouvé son chemin vers d’autres réseaux sociaux depuis lors. Hélas, les efforts de TikTok, ainsi que des autres réseaux sociaux, sont entravés par les utilisateurs qui continuent de republier la vidéo. Jusqu’à présent, les algorithmes de TikTok n’ont pas pu empêcher la propagation de la vidéo.

Pour l’instant, les mesures prises par le réseau social consistent à supprimer les vidéos qui sont republiées et à bloquer le compte des individus qui le font. « Nos systèmes détectent et signalent automatiquement ces clips pour violation de nos politiques contre le contenu qui affiche, loue, glorifie ou promeut le suicide », a déclaré un porte-parole de la société. « Nous interdisons les comptes qui tentent à plusieurs reprises de télécharger des clips, et nous apprécions les membres de notre communauté qui ont signalé du contenu et mis en garde les autres contre le visionnage, l’engagement ou le partage de telles vidéos sur n’importe quelle plateforme par respect pour la personne et sa famille. »

Si les algorithmes et les modérateurs de TikTok ont autant de mal à détecter la vidéo, c’est parce que celle-ci est souvent cachée derrière d’autres vidéos qui semblent totalement anodines. Quoi qu’il en soit, cela met en évidence une faille significative de l’algorithme de TikTok. Heureusement, certains membres de la communauté aident les réseaux sociaux à limiter la propagation de la vidéo en prenant des mesures pour la signaler. En effet, des avertissements partagés par les abonnés incitent les gens à se méfier des vidéos qui montrent un homme barbu assis à un bureau, et mettant en garde contre le contenu graphique qui pourrait suivre.

— ThePhotoFab / Shutterstock.com

Une situation particulièrement difficile à gérer pour TikTok

De leur côté, les autres réseaux sociaux semblent avoir moins de mal à gérer la situation. Cela peut notamment s’expliquer par le fait que l’algorithme et le système de recommandation de contenu de TikTok permettent au contenu d’être diffusé plus facilement que sur les autres plateformes. Il fait en effet savoir que sur les applications comme Facebook, Instagram ou Twitter, les utilisateurs ne voient que les contenus partagés par les personnes et les pages qu’ils suivent. Sur TikTok, tous les contenus viraux défilent automatiquement sur le fil d’actualité des utilisateurs, qu’ils suivent ou non les comptes qui les proposent.

Si le manque de maîtrise concernant la diffusion de cette vidéo à contenu graphique sur TikTok inquiète autant, c’est parce que la majorité des abonnés de l’application sont des jeunes, notamment de nombreux mineurs. Par ailleurs, de telles vidéos peuvent avoir des effets psychologiques très néfastes sur certains individus, quel que soit leur âge. À noter que ce n’est pas la première fois que des vidéos de suicide et autres contenus graphiques sont apparus sur les réseaux sociaux, a rapporté BuzzFeed. Face à cela, Facebook a décidé d’utiliser une intelligence artificielle pour lutter contre la propagation de ce genre de contenu. Quant à savoir si TikTok utilisera une méthode similaire pour faire face à la situation actuelle, cela reste à suivre.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de