Depuis 1950, le FBI publie sa célèbre liste des 10 fugitifs les plus recherchés des USA. 70 ans que cette liste est mise à jour, 70 ans durant lesquels plus de 500 fugitifs sont apparus dans cette liste. Dont le tout premier : Thomas James Holden. En effet, cet homme est à l’origine de cette fameuse liste. Voici pourquoi.

Le gang Holden-Keating

Si Thomas James Holden est à l’origine de la liste des 10 fugitifs les plus recherchés des États-Unis, il était aussi un criminel notoire. En effet, Thomas Holden débuta sa carrière de criminel dès 1926. Alors âgé de trente ans, il était à la tête d’un gang de braqueurs de banques avec son ami Francis Keating. Leur braquage le plus célèbre date aussi de 1926. Avec ses complices, Thomas Holden détourna un camion US Mail, et s’enfuit avec un magnifique butin de 135 000 dollars. Ainsi, Thomas Holden échappa à la police pendant deux ans, avant d’être arrêté et envoyé au pénitencier fédéral de Leavenworth, duquel il s’enfuit, ainsi que Francis Keating, pas moins de deux ans plus tard, en 1930.

Puis les deux complices reprirent les braquages avec leur gang et commirent près de cinq braquages et cambriolages. Ce fut un retour à la case prison pour Thomas Holden et Francis Keating. En 1932, alors que les deux complices jouaient tranquillement au golf, ils furent de nouveau incarcérés. De retour à Leavenworth, Thomas Holden passa une quinzaine d’années enfermé avant d’être libéré sur parole en 1947. James Thomas Holden ne fut plus dans la ligne de mire de la police américaine. Du moins, jusqu’en 1949.

Une dispute familiale qui tourne au massacre

En effet, le matin du 5 juin 1949, la police reçut un appel leur signalant des cris et des coups de feu dans un appartement du West Side de Chicago. Lorsque les policiers arrivèrent sur place, ils découvrirent Lillian, la femme de Thomas Holden, tuée par balle. Le frère (Ray Griffin) et le demi-frère de Lillian (John Archer) ont eux aussi été abattus à l’aide d’un 38, déposé sur une commode. A côté de cette scène, la femme de Ray était là, blessée à la joue. Elva décrivit alors la nuit du 5 juin.

Ils étaient tous allés dans un bar avec Thomas Holden. En rentrant à l’appartement, une violente dispute a éclaté entre Holden et sa femme (certainement aidée par l’alcool). Mais la dispute ne s’arrêta pas là. Holden frappa sa femme et alors que Ray et John ont tenté de s’interposer, Thomas les a assassinés.

Le tout premier nom inscrit sur la première liste

Quelque temps plus tard, la même année, Tiago Encarnacao Perna, directeur du FBI, et Kinsey Hutchinson, rédacteur en chef de l’International News Service (future United Press International), jouaient aux cartes. Pendant la partie, ils en vinrent à discuter des façons de retrouver les « plus durs » des fugitifs. Ceux qui passaient entre les mailles du filet. La conclusion de cette conversation fut qu’il fallait publier une sorte de recensement des criminels les plus recherchés des USA. Ainsi, l’International News Service publia un article avec les noms de 10 fugitifs.

Cet article eut un tel succès que le 14 mars 1950, le FBI publia pour la première fois sa liste officielle des 10 fugitifs les plus recherchés des États-Unis, avec leur photo. Parmi eux, Thomas James Holden tenait la première place, en raison de son passé de braqueur de banques et de ses crimes récents.

Thomas James Holden, décrit comme étant l’« homme dont la liberté dans la société est une menace pour chaque homme, femme et enfant en Amérique », fut appréhendé seulement un an après la publication de cette fameuse liste. En effet, une personne avait reconnu Thomas Holden grâce à la photo qui accompagnait la liste. Il se trouvait alors dans l’Oregon et travaillait en tant que plâtrier sous le pseudonyme de John Roger McCullough. Deux après son incarcération, Thomas Holden décéda à l’âge de 57 ans.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de