Découvrez The Last Man on Earth, cette série hilarante où les derniers humains ont la planète à eux seuls

Si la série fonctionne, c’est parce que le concept de base est tout simplement génial. Comme le titre l’indique, le héros est censé être le dernier homme sur Terre. Oui, il y a eu une sorte d’apocalypse et, oui, toute l’humanité est morte. Mais ici, pas de guerre nucléaire ou de zombies. Philip Miller est un Américain moyen et maintenant qu’il se retrouve seul sur Terre, il décide de passer son temps à faire tout ce que vous pourriez rêver de faire si la planète était à vous.

 

À l’origine de cette série, on trouve le talentueux comédien et scénariste Will Forte. Même avant sa série, il est déjà très populaire aux États-Unis de par son travail au sein de l’équipe de Saturday Night Live. Presque inconnue en dehors des États-Unis, cette émission est pourtant une véritable institution là-bas avec plus de 40 saisons où des comiques écrivent des sketches hilarants joués par des membres de la troupe et par des célébrités invitées à l’occasion pour les différents épisodes. Chaque semaine, l’un d’eux agit en tant qu’hôte de la soirée, les personnalités pouvant aller de Miley Cyrus à Chris Hemsworth en passant par Louis C.K. et Elton John. Depuis 2002, Will Forte est l’un des écrivains/acteurs les plus prolifiques et populaires du SNL.

 

cs-lastman-main

cs-lastman-drunk

 

Mais dans la série qu’il a conceptualisée et où il tient le rôle principal, il s’appelle Phil Miller et pense être le dernier humain sur la planète suite à l’éradication de l’humanité en 2019 par un mystérieux virus. Originaire de Tucson en Arizona, il va parcourir les États-Unis en long et en large afin d’écrire sur tous les panneaux qu’il trouve que quelqu’un vit encore à Tucson, dans l’espoir que quelqu’un le retrouve un jour ou l’autre. Pour pallier la solitude, il développe une amitié avec plusieurs balles et ballons, en référence directe au film Seul au monde avec Tom Hanks et son fameux ballon de volley-ball Wilson.

 

cs-lastman-steal

cs-lastman-destroy

 

En attendant de voir arriver quelqu’un d’autre, il s’amuse à faire tout ce dont il a envie. Conduire un avion de chasse (sans pouvoir le faire décoller), dormir dans la Maison-Blanche, se reposer dans une piscine de Margarita, voler de grandes oeuvres d’art dans les musées, essayer des dizaines d’armes à feu et détruire pour le plaisir. Malgré tout cela, la solitude le ronge petit à petit et Will perd espoir. Alors qu’il s’apprête à se suicider en fonçant avec sa voiture vers une falaise, il aperçoit une fumée de feu de camp ! Curieux et excité, il s’approche du point d’origine pour y découvrir Carol Pilbasian (Kristen Schaal), une femme excentrique, déjantée et adorable qui vient du Delaware et ayant décidé de venir à Tucson après avoir vu l’un des panneaux de Phil.

 

cs-lastman-space

 

Alors que les deux sont heureux de trouver enfin quelqu’un d’autre sur Terre et qu’ils se rapprochent l’un de l’autre et vont aller jusqu’à se marier pour repeupler la Terre par la suite, Phil va très vite regretter son choix lorsqu’une autre femme bien plus attirante fait son apparition dans leur vie : Melissa Chartres (January Jones, que vous connaissez peut-être de Mad Men ou encore de X-Men). S’ensuivent les péripéties de Phil pour essayer de coucher avec les deux tout en faisant passer ça pour le bien de l’humanité afin de repeupler la Terre. Égoïste à la limite du sociopathe, menteur professionnel et arriviste, Will est une personne difficile à aimer pour les autres personnages, mais facile à adorer pour les spectateurs puisque le personnage vous fera rire toutes les deux minutes.

 

Peu à peu, quelques autres personnages feront leur apparition, confirmant que Phil n’est pas du tout le dernier homme sur Terre. À moins bien sûr que tout ceci ne soit le fruit de son imagination et qu’il se réveille seul d’ici la fin de la série ! En tout cas, avec un concept comme celui-là, les possibilités pour la suite de la série sont pratiquement illimitées et on a hâte de voir ce que Will Forte nous réserve. Avez-vous déjà vu The Last Man on Earth ?


Par , le 14 décembre 2015

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux