Projetez-vous dans le futur avec la série The Expanse, un space opera inouï sur fond de conspiration

Si le space opera a été rendu célèbre sur grand écran, il n’a pas mis longtemps avant de débarquer sur le petit écran sous la forme de téléfilms et de séries télévisées. En 2015, la chaîne Syfy dévoilait sa dernière création, The Expanse, une série détonante, reprenant les codes du drame, du thriller et évidemment, de la science-fiction. Lumière sur cette série surprenante.

Avec The Expanse, nous faisons un bond de 200 ans dans le futur. Notre Système solaire est presque entièrement occupé par les humains après une grande période de colonisation. Des hommes et des femmes sont natifs de ces colonies et des systèmes politiques et économiques y ont été créés. C’est dans cet univers que nous rencontrons, dès le premier épisode, le détective Josephus Miller. L’homme est de la vielle école et si l’ensemble de l’humanité semble baigner dans les nouvelles cultures, lui nous rappelle les enquêteurs des années 20 : sous son chapeau, il garde une vision sombre du monde qui l’entoure à l’image des héros des films noirs. Alors qu’il se voit confier une nouvelle mission, celle de retrouver la jeune héritière d’une famille riche, Julie Mao, il se retrouve rattaché à une nouvelle recrue, James Holden. Le détective qui, jusque-là, avait réussi à mener sa carrière en solo va devoir, à contrecœur, faire équipe avec le jeune homme plein d’idéaux et d’espoirs quant à l’avenir de sa civilisation.

Miller, loin d’avoir les mêmes idées que son nouveau camarade, est bien conscient que la situation n’est pas aussi belle qu’elle semble l’être. Dans ce monde transformé, la Terre est appauvrie en ressources : surexploitée, elle est devenue une zone de départ pour des humains qui souhaitent retrouver la prospérité d’antan et partent vers Mars, nouvel eldorado de l’humanité. De plus en plus puissante, la planète rouge, indépendante, s’oppose à la bleue et c’est dans ce contexte de tensions interplanétaires que la Ceinture d’Astéroïdes, territoire terrien et terre native des plus pauvres dont le détective, commence à connaître des émeutes. Les hommes et femmes qui y vivent sont surexploités par la Terre et en son cœur, un mouvement de colère commence à se lever.

Au milieu de tout ça, la disparition de Julie Mao semble profiter à certains : de fait, plus l’enquête de Miller avance, plus il tombe dans une vaste conspiration à l’échelle interplanétaire qui menace la paix et l’équilibre jusque-là entretenus entre les peuples.

expanse-personnagesComme c’est le cas pour beaucoup de séries télévisées actuelles, la série The Expanse était à l’origine une série de romans. C’est un duo d’auteurs, Daniel Abraham et Ty Franck qui, sous le pseudonyme de James S.A Corey, ont développé ensemble cet univers futuriste empreint de conflits sociaux et politiques. Trois romans furent publiés entre 2011 et 2014, L’Éveil du Léviathan (Leviathan Wakes), La Guerre de Caliban (Caliban’s War) et La Porte d’Abaddon (Abaddon’s Gate). C’est en avril 2014 que Syfy, la chaîne américaine dédiée à la science-fiction, a annoncé publiquement son souhait d’adapter sur le petit écran ces créations littéraires récompensées à de nombreuses reprises qui promettaient, selon le président du réseau, d’être le projet le plus ambitieux créé jusque-là par la chaîne. Une annonce qui fut bientôt suivie de la commande de 10 épisodes d’une heure, représentant la première saison.

Dramatique, la série aura séduit les professionnels du petit écran dès la première diffusion de son pilote. Une chance pour la chaîne, souvent habituée des séries B et des diffusions de chefs-d’œuvre réalisés par d’autres. Pour beaucoup, la chaîne aura retrouvé le chemin du succès et de la qualité avec cette nouvelle création, la détournant des séries à petit budget pour la replacer parmi les diffuseurs d’œuvres ambitieuses. Au fur et à mesure de sa diffusion, la série aura aussi plu aux spectateurs lambdas dont le nombre aura crû de façon exponentielle d’épisode en épisode.

expense-heros
De fait, avec cette série, la télévision retrouve une chance de replacer le space opera au cœur de ses programmes. Le genre qui, depuis quelques années, s’était déplacé vers le grand écran pour y connaitre un succès mérité (Star Wars, Les Gardiens de la Galaxie ou l’extraordinaire Star Trek) devenait difficile pour ceux souhaitant l’adapter en épisodes.

Bien que ce ne soit pas un chef-d’œuvre de science-fiction, elle apporte du renouveau dans les créations télévisuelles. De plus, The Expanse porte très bien son nom puisque d’une trame a priori simple, ses auteurs ont su développer tout un monde, un univers et une histoire fascinante. Si la trame principale est ponctuée de différentes histoires, son développement n’empêche pas une compréhension simple et les différents personnages n’en sont que plus intéressants : tous différents les uns des autres, ils tendent souvent vers le stéréotype sans que cela ne soit une gêne au plaisir de les découvrir.

expanse-complotPetite mais ambitieuse donc, elle est au centre d’un monde complet créé par des auteurs passionnés (Ty Franck fut l’assistant de George R. R. Martin lors de l’écriture des premiers tomes du Trône de Fer). De fait, le duo derrière les romans a aussi pris soin de développer un prequel à l’histoire que nous dévoile la série : un roman nommé Drive relatant les fondements de ces nouvelles civilisations et de leurs premières technologies. De quoi satisfaire plus d’un spectateur impatient entre les différentes saisons de la série.

expanse-herosThe Expanse, c’est une agréable surprise pour les amateurs de science-fiction ou de space opera et pour ceux qui souhaitaient voir le potentiel de Syfy pleinement exploité. Problèmes sociaux, économiques et historiques tissent l’histoire d’une série épatante, où la science-fiction croise la révolution et où un futur sombre pour l’humanité est dépeint avec élégance. Sans jamais trop en faire, la série s’installe parmi les classiques de la chaîne et du genre.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux