Malgré ses tests, Samsung ignore toujours pourquoi son Galaxy Note 7 explose

L’affaire des Samsung Galaxy Note 7 semble loin d’être terminée. Suite aux nombreux cas de téléphones enflammés, le constructeur coréen a annoncé le rappel de millions de produits afin de corriger le problème. Cependant, plus d’un mois après les premiers cas, ils ne savent toujours pas quelle est la cause de l’embrasement de leur nouveau smartphone.

La sortie du Galaxy Note 7 devait être l’événement de l’année pour le géant de l’électronique Samsung. Cependant, le smartphone a fait parler de lui, d’une manière inattendue, suite à plusieurs plaintes signalant que le téléphone prenait feu sans raison. S’il semblait que seule la première vague de smartphones commercialisés était concernée, la deuxième vague est également défectueuse, forçant Samsung à rappeler tous les modèles vendus. Plus d’une centaine d’ingénieurs de la marque cherchent depuis l’origine du problème et tentent de reproduire un cas d’explosion. En vain.

Les premiers rapports affirmaient que le souci était dû à des batteries provenant de sa filiale Samsung SDI et possédant un défaut de fabrication mineur. Le constructeur a alors changé de fournisseur de batteries (ATL) pour sa deuxième vague de smartphones mais le résultat est le même. C’est d’ailleurs suite à ce changement et ses conséquences que Samsung a mis en place le rappel.

Après analyse des batteries et des documents liés, Parc Chul-wan (ancien directeur du Centre pour les batteries avancées à l’Institut de technologie de l’électronique en Corée) s’est rendu au siège de Samsung afin de discuter avec les ingénieurs. Selon lui, le souci ne vient pas de la batterie mais bien des caractéristiques techniques du Galaxy Note 7.

galaxy-note-7

Il est encore trop tôt pour mettre en cause les batteries selon Parc Chul-wan qui n’hésite pas à mettre en avant, le fait que le smartphone est très complexe à réaliser à cause de ses fonctionnalités qui pourraient provoquer des surchauffes. Voulant à tout prix surpasser l’iPhone, Samsung a peut-être vu trop grand et causé, sans le vouloir, l’explosion de son dernier modèle.

A l’heure actuelle, aucune piste n’est privilégiée même si la rumeur d’un défaut sur les nouvelles batteries circule. Le retrait du marché du Galaxy Note 7 ne devrait avoir qu’un impact minime sur les recettes de Samsung. Cependant, l’image de la marque est affectée par cette affaire et, si le souci de batterie s’avère vrai, cela va pousser Samsung à revoir la qualité des pièces fournies par des entreprises tierces.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux